" Voici 3 ans, nous avons dévoilé notre stratégie. Et l'an dernier, nous avions presque atteint notre objectif et désormais, nous pouvons constater le résultat que nous avons engrangé ", explique Bart Coole, directeur de VMware Belgique, à la tête d'une équipe de quelque 40 personnes. Et d'insister sur le fait que la stratégie de l'entreprise n'a pas changé. " C'est toujours 'any device, any application, any cloud'. Mais nous y ajoutons constamment de nouveaux éléments. Les services sont virtualisés depuis un certain temps déjà, de même que le réseau désormais. Ce que les clients réclament à présent, c'est l'automatisation. Ce qui permet de se préparer pour le cloud. "

Cette maturité du cloud devient, selon Coole, également une réalité en Belgique. " Désormais, le cloud est démythifié. Tout le monde commence à comprendre son fonctionnement. Même si les choses ne sont pas aussi simples que certains le pensaient au départ. " C'est évidemment en partie l'activité de VMware : proposer des services et de logiciels permettant de simplifier le recours au cloud.

Si elle compte désormais Dell Technologies comme actionnaire majoritaire, VMware ne se positionne pas moins comme la Suisse de la technologie. " Aujourd'hui, une entreprise est chez Amazon, demain chez IBM et nous devons et pouvons permettre cette migration. C'est pourquoi nous proposons une solution d'automatisation permettant de travailler sur site ou de migrer en toute transparence dans le cloud. "

Plus de partenaires, plus de choix

Le CEO de VMware, Pat Gelsinger, a précisé durant son discours que le nombre de Cloud Verified Partners, ces fournisseurs de cloud qui offrent une infrastructure cloud VMware complète, était passé l'an dernier de 5 à plus de 27, dont plus de 12 en Europe. Et de citer notamment KPN, même si Coole précise qu'il ne s'agit là que d'entreprises qui autorisent que leur nom soit cité. " Au total, nous comptons une centaine de partenaires. En nous associant à un nombre toujours croissant de partenaires, nous continuons à réaffirmer notre indépendance et offrons au client le choix. IBM est importante pour nous, mais nous entretenons également de bons contacts avec AWS ainsi qu'avec une centaine d'autres fournisseurs. Notre ambition est de permettre au client de choisir entre une solution sur site et un partenaire cloud. "

Heptio

En marge de VMworld Europe, le géant de la virtualisation a annoncé le rachat de Heptio, une entreprise spécialisée dans la simplification de l'utilisation de Kubernetes dans un environnement d'entreprise, mais, plus important encore sans doute, l'engagement de Craig McLuckie (CEO) et de Joe Beda (CTO) qui étaient tous deux à l'initiative du projet Kubernetes. Le montant du rachat n'a pas été dévoilé, VMware espérant le finaliser au 4e trimestre de son exercice fiscal.

Partenariat avec IBM

VMware a annoncé lors de sa conférence européenne l'extension de son partenariat avec IBM en matière de cloud hybride d'entreprise. Dans le même temps, un labo d'innovation commun verra le jour pour permettre aux ingénieurs de concevoir des services supplémentaires. Le partenariat doit faciliter la migration de charges de travail de VMware vers le cloud IBM. C'est ainsi qu'une architecture cloud verra le jour pour automatiser les 'failovers'. Par ailleurs, VMware vRealize Operations sera disponible sur les IBM Power Systems, tandis qu'IBM va intégrer le NSX-T Data Center d'IBM dans son architecture SDN.