Il était écrit dans les étoiles que Mathilde Leroy aboutirait dans le secteur IT. Ses parents étaient tous deux professeurs de technologie et à la maison, les ordinateurs furent présents dès l'enfance, à commencer par un Thomson MO5.
...

Il était écrit dans les étoiles que Mathilde Leroy aboutirait dans le secteur IT. Ses parents étaient tous deux professeurs de technologie et à la maison, les ordinateurs furent présents dès l'enfance, à commencer par un Thomson MO5. "Bien entendu, c'était toujours en vue d'utiliser de nouvelles technologies, souligne Mathilde Leroy. Mais la véritable fascination m'est venue, lorsque je compris ce qu'on pouvait faire de ces nouvelles technologies et comment il était ainsi possible d'aider les gens. Ma mère travaillait dans une école pour enfants accusant du retard. Le seul but de beaucoup de filles présentes était de se marier, de rester à la maison et d'éduquer leurs enfants. Lorsque j'étais petite, j'entendais ma mère expliquer qu'elle combattait ce genre de mentalité et qu'elle s'efforçait de montrer à ces filles qu'elles pouvaient choisir une orientation et faire carrière. Ce genre de message m'est resté, même aujourd'hui." Sa nomination dans le cadre de l'élection de la Young ICT Lady of the Year en 2015 lui fit comprendre qu'être une femme dans le secteur ICT, c'était quelque chose de spécial. Jusque- là, elle avait toujours trouvé normal d'être l'une des six filles parmi 110 garçons à faire des études de télécommunications. "Je ne trouvai ensuite rien de vraiment anormal à être la seule ingénieure dans l'entreprise où je travaillais. Je fis à l'époque un pas en arrière et me rendis compte combien il avait à l'époque dû être déstabilisant pour mes clients de me voir installer une 'line card', alors que j'étais enceinte de huit mois." A partir de ce moment, Mathilde Leroy décida de jouer un rôle actif dans la promotion des femmes dans le secteur IT en affichant un comportement d'inclusion conséquent et en vantant l'IT dans les écoles secondaires. Au moment de la nomination Data News, Mathilde Leroy était project manager chez Dimension Data. "Pour l'instant, j'exerce la fonction de proposal manager chez Amazon Web Services, parce que je veux en apprendre plus sur les besoins professionnels des clients et voir comment la technologie peut résoudre leurs problèmes. J'écoute les clients pour comprendre leurs défis et j'innove pour eux, explique-t-elle. Pour moi, cela s'apparente à la carrière idéale. J'aide les clients et plus largement la communauté en utilisant ma connaissance de l'IT, mon intelligence émotionnelle, ma créativité et mes compétences organisationnelles, tout en apprenant moi-même chaque jour." Le principal défi à relever pour le secteur ICT, c'est, selon elle, de trouver le rythme d'innovation correct. "Les organisations qui n'innovent pas assez vite au profit des clients, seront distancées. Mais le secteur est aussi aux prises avec de nouveaux défis, telle la fixation d'objectifs de durabilité sur le plan environnemental. L'IT doit supporter autant que possible les entreprises et les communautés, mais il est crucial que cela se fasse d'une manière telle que notre planète et les générations futures soient protégées." Les organisations doivent également rester focalisées sur l'égalité des genres, sur la diversité de leur personnel et sur une culture d'inclusion, selon Mathilde Leroy. "Il s'agit là d'une évolution positive, selon laquelle beaucoup d'entreprises doivent à présent lancer des programmes en vue de renforcer la position de la femme dans le secteur ICT. Cela accroîtra la prise de conscience du sujet et aidera à combler l'écart dans l'égalité des genres."