Zorgbedrijf Antwerpen est le plus grand acteur en matière de soins à Anvers. Chaque jour, ses 4.000 collaborateurs encadrent18.000 clients dans plus de 80 institutions de soins, dont les centres de services, résidences pour personnes âgées et centres d'aide à la jeunesse. Par ailleurs, Zorgbedrijf Antwerpen gère 3.350 résidences service, sans oublier l'aide à domicile. A cet égard, l'éventail des services à domicile est relativement large : des soins aux animaux domestiques aux services d'aide-ménagère en passant par les soins à la famille, mais aussi par exemple les systèmes d'alarme personnelle.
...

Zorgbedrijf Antwerpen est le plus grand acteur en matière de soins à Anvers. Chaque jour, ses 4.000 collaborateurs encadrent18.000 clients dans plus de 80 institutions de soins, dont les centres de services, résidences pour personnes âgées et centres d'aide à la jeunesse. Par ailleurs, Zorgbedrijf Antwerpen gère 3.350 résidences service, sans oublier l'aide à domicile. A cet égard, l'éventail des services à domicile est relativement large : des soins aux animaux domestiques aux services d'aide-ménagère en passant par les soins à la famille, mais aussi par exemple les systèmes d'alarme personnelle. " Ces systèmes d'alarme personnelle sont offerts non seulement dans le cadre des soins à domicile, mais aussi dans nos résidences service et nos résidences pour personnes âgées ", explique Dimitri De Rooze. En effet, le besoin de sécurisation ne varie pas fondamentalement entre les différents groupes de clients. " Nous entendons offrir une sécurité maximale à l'ensemble de nos aînés. " Autrefois, un tel système d'alarme personnelle ne pouvait être activé que par un bouton et il fallait en principe toujours porter l'appareil sur soi, autour du cou par exemple. " Dans quelque 40% des cas, ce n'était malheureusement pas possible, rappelle Dimitri De Rooze. Notamment parce que la personne en question ne disposait pas de toutes ses facultés mentales. Ou parce qu'elle oubliait simplement de le porter. Certes, la technologie fonctionnait parfaitement, mais le système n'était pas fonctionnel. " Sous la marque Valère, Zorgbedrijf Antwerpen continue certes à proposer ce type d'alarme personnelle classique, basé sur un signal à activer par l'utilisateur, mais base désormais son appareil sur la technologie sans fil et peut l'étendre notamment à un capteur audio sans fil. Celui-ci peut être emporté dans la salle de bains par exemple ou être posé sur la table de nuit dans la chambre, ce qui permet à la centrale de soins de pouvoir entendre son client dans d'autres endroits et de communiquer par la voix. Par ailleurs, Zorgbedrijf Antwerpen a également lancé un modèle passif basé sur des capteurs automatiques qui enregistrent la routine quotidienne d'une personne âgée. Pour le développement de Vital, puisque tel est le nom du produit, l'entreprise a collaboré étroitement avec la start-up belge Senso2Me. " Non seulement il ne faut désormais plus activer un bouton d'alarme, mais il ne faut même plus rien porter sur le corps ou installer dans la maison, poursuit Dimitri De Rooze. Les capteurs intelligents que nous intégrons dans 5 petits appareils ou davantage détectent les mouvements et savent qu'une personne arrive à proximité. Si quelque chose d'anormal se passe - supposons que vous restiez anormalement longtemps dans la salle de bains -, Vital envoie automatiquement un signal d'avertissement à notre centrale d'alarme. " Les deux systèmes d'alarme intelligents pour senior sont désormais opérationnels et sont commercialisés par Zorgbedrijf Antwerpen. " Valère est proposé à la location pour 2 ? par jour et Vital pour 3 ?, soit le prix d'un café ", insiste Dimitri De Rooze. Autre atout supplémentaire, au-delà du prix, la facilité d'installation et d'utilisation des systèmes. " Ils sont totalement programmables pour mesurer exactement ce que vous voulez, le tout en concertation avec le réseau de soins du client et dans le respect total de sa vie privée. "