A l'aide de caméras ultra-spectrales, imec va s'efforcer de vérifier si la peinture de La Cène est une copie, comme on l'a toujours pensé, ou bel et bien une oeuvre de la main de Léonard De Vinci lui-même, une théorie émise depuis un certain temps déjà par divers experts en art. Les caméras pourront identifier des éléments invisibles à l'oeil nu, comme le type de tissu ou la présence d'esquisses sous la peinture, ce qui devrait permettre d'identifier l'origine du tableau.