C'est sur le thème 'La guerre des talents' que Barco et Delaware, respectivement développeur de logiciels et consultant IT, ont mis sur pied un voyage d'étude à Lyon. Bref, une manière originale d'inciter les talents IT à rejoindre les rangs de ces acteurs belges. L'idée de base : emmener plusieurs étudiants en master, accompagnés d'experts d'entreprises et de professeurs d'université, à faire connaissance durant quelques jours avec des technologies de pointe en vogue. " Nous voulons convaincre, mais sans faire directement de la promotion pour nos sociétés, explique Jasper van Mullen, talent acquisition professional chez Delaware. Nous entendons surtout faire passer un message qui leur servira dans leur carrière. "

Apprentissage machine et big data

C'est durant les vacances de carnaval que ces étudiants à l'université se sont donc familiarisés avec plusieurs technologies de pointe, dont l'apprentissage machine et les big data. " Presque tout ce que l'on fait transite par l'une ou l'autre société Internet, explique Dieter De Witte, chargé de cours à l'UGent. Ce que vous regardez sur Netflix, combien de fois vous faites du jogging avec Runkeeper, quelle musique vous écoutez sur Spotify. Même Stack Overflow commence à s'intéresser aux posts auxquels vous répondez en tant que développeur et l'appréciation que vous donne la communauté. " Au final, le but pour les entreprises est d'analyser toutes ces données, sachant que les développeurs sont bien placés pour proposer des approches à ce niveau.

Le premier atelier du jour va donc d'emblée droit au but. " Je vous donne à chacun accès aux données brutes de Spitsgids, un projet participatif d'iRail et de TreinTramBus ", explique de Witte. Il s'agit d'un site où les voyageurs indiquent si leur wagon est plein ou non. A terme, cette appli ou service doit permettre de prévoir, avant de prendre le chemin du travail, si vous devez prendre un train plus tôt ou si vous devez de préférence attendre un peu, question de ne pas être entassé comme des sardines. " Créez un compte Kaggle, explique encore De Witte, puis un notepad Docker, puis essayez d'imaginer une manière de prévoir le taux d'occupation des wagons. "

En pratique

La tâche paraît plus complexe qu'il n'y paraît. Ainsi, les données sont relativement brutes. Les numéros d'identification des trains exigent un certain déchiffrage, les données d'iRail sont présentées sous des formats de fichiers bizarres, etc. Les étudiants se mettent ensemble à l'ouvrage, sachant qu'il ne s'agit pas du type d'exercice auquel ils sont confrontés en classe. Cet aspect pratique se révèle important pour la mise en place d'un tel projet, explique Pierre Eggermont, talent acquisition partner chez Barco. " Dans ce projet, nous sommes partis de l'idée qu'il n'y avait que peu d'expérience pratique disponible. Les étudiants sont bien formés sur le plan théorique, mais lorsqu'on leur présente un projet et qu'on leur demande de le réaliser, ils sont souvent perdus. La différence est grande avec d'autres pays où ils font davantage de stages. "

Eggermont se montre relativement franc dans ses attentes. " Nous voulons des projets les plus concrets possible. Nous avons d'ailleurs choisi quelques thèmes qui ne sont pas beaucoup abordés à l'université, comme l'intégration continue. Les étudiants en ont tous entendu parler, mais n'ont que peu d'expérience pratique concrète. Nous constatons ce manquement lorsque les étudiants entament un projet. "

Les étudiants sont amenés à constater que, surtout pour l'analyse des big data, les premières étapes se révèlent les plus importantes. " Il faut vraiment mettre les mains dans le cambouis, estime Dieter De Witte. Inscrivez-vous à un concours Kaggle, créez un notebook container et voyez où cela vous mène. C'est la meilleure manière d'apprendre. Surtout en apprentissage machine et en big data, il y a beaucoup de bla-bla, mais peu de concret. On trouve beaucoup de personnes capables de faire de belles présentations, mais peu qui ont vraiment travaillé dessus. En tant que développeur, il faut souvent faire ses propres expériences en soirée. Ce qui permet de devenir rapidement un vrai expert. "