Qui sécurise l'edge?

19/02/19 à 13:00 - Mise à jour à 13:20
Du Datanews du 08/02/19

Toute l'informatique prend la direction de l'edge. Du moins s'il faut en croire le message de grandes entreprises. A présent que tout est presque dans le nuage, ce cloud doit pouvoir être déployé jusqu'aux confins du pays. Reste qu'un tel cloud supportant l'Internet des objets (IoT) n'est pas sans défis.

Classiquement, l'edge consiste à traiter les données sur des appareils périphériques. L'ex- emple classique est celui de la voiture autonome. Celle-ci dispose de sa propre intelligence artificielle et de sa propre puissance de traitement car si quelque chose se passe devant le pare-chocs, le véhicule n'a pas le temps d'envoyer l'information vers un centre de données et d'attendre la réponse. La latence est en l'occurrence le mot clé.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez tous les articles Datanews gratuitement

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré