L'an dernier, EditX lançait pour la première fois son IT Challenge en ligne, une sorte de quizz vous permettant de tester vos propres connaissances, mais aussi de vous former/recycler et d'entrer en contact avec d'autres férus d'informatique. Dans un tel challenge, vous avez entre 10 et 15 minutes pour répondre correctement à un maximum de questions. En outre, l'aspect jeu n'est pas oublié puisque chaque joueur dispose de 3 jokers : faire appel à un autre participant, demander conseil à un ami et le 50/50 misé sur une table virtuelle. Vous terminez premier ? Vous êtes invité à participer à la finale. L'an dernier, le Microsoft .Net Challenge fut mis sur pied par SatellIT en collaboration avec EditX. Et ce fut d'emblée un grand succès puisque la compé...

L'an dernier, EditX lançait pour la première fois son IT Challenge en ligne, une sorte de quizz vous permettant de tester vos propres connaissances, mais aussi de vous former/recycler et d'entrer en contact avec d'autres férus d'informatique. Dans un tel challenge, vous avez entre 10 et 15 minutes pour répondre correctement à un maximum de questions. En outre, l'aspect jeu n'est pas oublié puisque chaque joueur dispose de 3 jokers : faire appel à un autre participant, demander conseil à un ami et le 50/50 misé sur une table virtuelle. Vous terminez premier ? Vous êtes invité à participer à la finale. L'an dernier, le Microsoft .Net Challenge fut mis sur pied par SatellIT en collaboration avec EditX. Et ce fut d'emblée un grand succès puisque la compétition a réuni plus de 800 participants de tous les coins du pays et couronné 3 lauréats : Gilles Meyer, David Scime et Michiel Wouters. Ceux-ci font désormais partie du jury de 17 membres qui assurent la prise en charge de la 2e édition du Microsoft.NET Challenge qui portera sur les thèmes. NetCore, Azure, Devops, Xamarin, AI et UWP. EditX a développé la plate-forme, mais l'initiative de ce .Net Challenge émane de SatellIT. Celle-ci entend mettre en lumière le métier de développeur .Net, tout en s'adressant aussi à l'ensemble de la communauté. Vous l'aurez deviné : SatellIT est active dans le monde .Net. Mais la compétition suscite désormais l'intérêt d'autres acteurs. C'est ainsi que la banque ING organise entre-temps aussi un concours en ligne portant sur Java et les big data, tandis que Vlerick et Ageas se sont associés dans le cadre d'un challenge sur les big data et que FPS Finance organise sa propre compétition, également autour de Java. Plus tôt dans l'année, Cisco avait également découvert ce concept. En collaboration avec la haute école ECAM et Dimension Data, Cisco Belgique a en effet lancé un concours autour de Python. Pour cette première édition, les partenaires ont constitué un jury européen. Chaque membre a formulé différentes questions pour constituer un quizz en ligne d'une trentaine de questions. Les 20 meilleurs candidats ont été invités à la finale chez Cisco le 18 avril. Deux compétitions étaient prévues : l'une pour les étudiants IT et l'autre pour les professionnels. " Python est toujours largement oublié dans les formations de bachelier et de maître en informatique. Même s'il existe désormais depuis près de 30 ans, Python reste l'un des langages de programmation de l'avenir puisqu'il convient particulièrement pour le développement de l'ICT software-defined et pour la programmation d'interfaces entre systèmes (API). Avec ce Challenge Phyton, nous entendons susciter un nouvel intérêt pour ce langage ", explique Hugues De Pra de Cisco. Entre-temps, les inscriptions émanent de partout dans le monde (Madagascar, Burkina Faso, Macédoine, etc.). Un engouement qui s'explique par le caractère international du jury et par la visibilité associée, même si EditX vise aussi l'étranger avec sa plate-forme. Avec de premiers résultats concrets d'ailleurs, puisque BNP Paribas a d'ores et déjà organisé un concours en France, tandis que des challenges sont prévus aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Espagne notamment.