Les services de police veulent utiliser des bases de données et algorithmes pour prédire la criminalité. Ce 'predictive policing' sera intégré dans le nouveau système informatique iPolice prévu pour 2020.