L'amende de 20 millions ? infligée en 2014 par l'Europe à Philips pour constitution de cartel est toujours en procédure d'appel. De même, Samsung (35 millions ?) est sous le coup d'une condamnation, tandis que l'amende imposée à l'allemande Infineon (83 millions ?) est soumise à révision. Pour sa part, la japonaise Renesas a vu son amende supprimée pour avoir dévoilé elle-même l'affaire.