Partager le contenu d'un écran sans fil peut se faire par 'mirroring', 'casting' et 'sharing', ou une combinaison de ces techniques. De nombreux appareils de médias intègrent désormais une ou plusieurs de ces méthodes. Par ailleurs, on trouve partout de petites clés bon marché pour ajouter par exemple Micracast. Dans le présent article, nous examinons des solutions qui ne se limitent pas au partage d'un seul écran. Aucune des solutions testées n'est identique au plan fonctionnel, chacune ayant ses avantages et inconvénients.
...

Partager le contenu d'un écran sans fil peut se faire par 'mirroring', 'casting' et 'sharing', ou une combinaison de ces techniques. De nombreux appareils de médias intègrent désormais une ou plusieurs de ces méthodes. Par ailleurs, on trouve partout de petites clés bon marché pour ajouter par exemple Micracast. Dans le présent article, nous examinons des solutions qui ne se limitent pas au partage d'un seul écran. Aucune des solutions testées n'est identique au plan fonctionnel, chacune ayant ses avantages et inconvénients. Pour chaque adaptateur, nous calculons un score de performances basé pour 40% sur notre évaluation subjective du design, de la convivialité, des possibilités, de la qualité d'image, de la stabilité d'image, de la qualité audio, et pour 60% sur des scores objectifs sur plus de 120 critères techniques différents dans le domaine de la technique, des caractéristiques réseau, des connexions, des fonctions audio et vidéo, et du logiciel. D'aspect extérieur, l'Airtame 2 ressemble quelque peu au Google Chromecast : un adap- tateur rond compact qui se connecte facilement à un écran pour en partager le contenu. L'Airtame 2 n'est toutefois pas un adaptateur de 'casting', mais de 'mirroring', spécifiquement conç u pour un usage professionnel, avec support de la sécurité au sein des réseaux d'entreprise et possibilité de gérer facilement en central plusieurs adaptateurs. Le 'mirroring' du contenu de l'écran est possible non seulement avec Windows, mais aussi avec Mac OS, Chrome OS et Linux Ubuntu. Airplay est par ailleurs totalement supporté. Sous Android, l'Airtame 2 peut actuellement partager des documents (qu'ils soient ou non dans le cloud) et des photos au départ de l'appli, mais pas encore l'ensemble du 'desktop' Android (c'est cependant prévu). L'écran de démarrage Airtame est totalement adaptable et convient également aux applications de 'digital signage', les informations étant projetées directement au départ de Google Slides, Trello, Unsplash et les tableaux de bord de performances à base Web. L'entreprise danoise qui a conçu Airtame prétend compter plus de 400.000 installations auprès de 18.000 organisations. Le câble Aircord livré assure à la fois l'alimentation et le signal audio/vidéo, au choix HDMI, VGA ou DVI. Tant Airtame que le câble ont une fixation magnétique, ce qui permet par exemple de fixer l'adaptateur en toute sécurité au-dessus du projecteur. En option, un adaptateur Ethernet Micro USB est disponible pour une connexion réseau fixe (avec Power-over-Ethernet). L'écran de démarrage d'Airtame 2 contient l'URL du téléchargement du logiciel d'installation. Celui-ci existe dans toutes les variantes imaginables pour les systèmes d'exploitation tant de bureau que mobiles. Installez l'appli et connectez l'appareil avec le réseau wi-fi ouvert de l'Airtame 2. Sélectionnez l'adaptateur dans l'appli et démarrez l'installation : donnez un nom à l'adaptateur et connectez-le au réseau sans fil ou fixe existant. L'écran de démarrage de l'Airtame 2 indique si la connexion a réussi. Si tel est le cas, vous le confirmez avec l'assistant d'installation. L'écran de démarrage affiche ensuite le réseau wi-fi, l'adresse IP et l'adresse qui permet de télécharger l'appli. Vous pouvez à présent partager des fenêtres individuelles ou des 'desktops' complets en résolution Full HD, le cas échéant avec l'audio stéréo adaptée. L'Airtame Cloud gratuit simplifie la gestion de plusieurs adaptateurs Airtame. Vous créez d'abord un compte pour votre organisation. Ensuite, vous ajoutez un ou plusieurs adaptateurs Airtame en complétant dans l'appli Airtame les jetons correspondants qui s'affichent sur le site Web. Par la suite, vous pouvez gérer le(s) adaptateur(s) via le cloud : demande d'informations, modification de nom, traitement de l'écran d'accueil, effacement, configuration (par exemple désactivation de LED), redémarrage et mise à jour. Vous pouvez attribuer des adaptateurs à des groupes et ajouter des utilisateurs, les regrouper et leur octroyer des droits sur certains adaptateurs (ou groupes d'adaptateurs) Airtame. Airtame 2 est une solution conviviale, très compacte, simple à gérer en central et 'plug-and-play' pour le partage de contenus d'écran. Nous avons pu le faire démarrer en moins d'une minute. Le contenu d'écran est instantanément partagé. De même, la vidéo en mouvement est transmise de manière fluide vers les clients. Nous l'avons testé avec succès sur les deux fréquences wi-fi avec des vidéos de test 1080P Full HP sur YouTube. - Fournisseur : Airtame Inc., https://www.airtame.com/ - Prix (HTVA) : 399 euros - Score de performances : 88/100 Le ClickShare de Barco permet de rendre les présentations sans fil aussi simples et intuitives que possible. La gamme de produits, dont plus de 500.000 unités ont été vendues dans le monde, couvre différentes solutions. L'entrée de gamme est le CS-100 destiné aux petits groupes de travail et aux 'huddle rooms', et permet à 8 utilisateurs de partager le contenu de l'écran de leur 'laptop' avec d'autres en résolution Full HD (un seul utilisateur à la fois). Le haut de gamme est CSE-800, pour 64 utilisateurs simultanément qui peuvent partager leur écran en résolution 4K de manière éventuellement très sécurisée. Nouveautés depuis janvier : les CS-100 Huddle et CSE-200+, qui ajoutent globalement la résolution d'entrée 4K au Full HD des CS-100 et CSE-200 - la résolution d'entrée via HDMI IN reste certes 2K. Par ailleurs, Google Cast, Apple Airplay et Windows Wireless Display (Miracast) sont supportés. Ajoutons que le CSE-800 supporte également ces protocoles. Au sein de grandes entreprises, plusieurs appareils Barco ClickShare CSE et wePresent peuvent être gérés de manière centralisée et s'intégrer au réseau d'entreprise avec la Barco Collaboration Management Suite (CMGS) à base Web. Toutes les versions ClickShare fonctionnent de la même manière et utilisent une interface similaire. La collaboration et la présentation se font via 2 manipulations seulement : brancher le bouton USB ClickShare sur un 'port' USB ou lancer l'appli ClickShare, puis enfoncer le bouton physique de l'adaptateur USB ou cliquer sur le bouton virtuel de l'appli pour partager l'écran avec l'ensemble des participants. Ces participants ne doivent pas forcément utiliser un PC ou un Mac puisqu'un appareil mobile sous Android ou iOS peut être employé à condition d'installer l'appli ClickShare gratuite. Nous avons testé le nouveau CSE-200+ destiné aux 'collaboration rooms'. L'emballage renferme une station de base noire de la taille d'un petit routeur Internet, 2 boutons de partage USB avec connexion Type-A. Ces ClickShare Buttons sont aussi disponibles séparément, tandis qu'il existe une variante USB Type-C. Plusieurs Buttons peuvent être stockés dans une salle de réunion dans un ClickShare Tray vendu séparément, ce support pouvant accueillir 4 boutons. Il suffit de connecter la station de base à un écran et d'utiliser le Button ou l'appli pour y associer un client. L'écran de démarrage affiche des informations sur tous ces aspects, indique les adresses IP sans fil et les données de connexion de l'unité, et précise le code QR permettant de télécharger l'appli. Le Button comprend le logiciel ClickShare Client pour Windows et Mac OS. Une simple pression sur le bouton partage l'écran du client avec l'écran connecté à l'unité ClickShare. Les anneaux LED tant sur le bouton que sur l'unité centrale deviennent rouges au lieu de blanc. Si l'ordinateur de présentation compte plusieurs écrans, le logiciel ClickShare Client peut choisir quel 'desktop' est partagé avec l'écran central. Pour arrêter le partage, il suffit d'enfoncer le bouton. L'opération se déroule parfaitement et presque instantanément. Si 2 utilisateurs partagent simultanément leur écran, ceux-ci apparaissent de manière scindée sur l'écran principal. L'appli mobile permet encore de partager la caméra de l'appareil ou encore d'afficher en une fois des documents de Dropbox, GoogleDrive, OneDrive ou d'un navigateur Web. L'unité de base proprement dite dispose d'une interface Web, le ClickShare Configurator, qui permet d'effectuer les réglages de personnalisation, réseau, sécurité et résolution. Ainsi, il est possible d'intégrer l'unité dans le réseau wi-fi de l'entreprise, ce qui désactive le 'hotspot' wi-fi interne. Ce 'hotspot' a d'ailleurs une portée maximale de 30 m. Via un assistant, il est possible de gérer rapidement l'ensemble des réglages de base d'une nouvelle unité. C'est ainsi que l'on peut choisir entre 3 niveaux de sécurité prédéfinis, du basique ou plus strict. ClickShare est une solution 'plug-and-play' conviviale pour le partage du contenu d'un écran. Nous l'avons installé en moins de 5 minutes. Le contenu de l'écran est partagé instantanément. De même, la vidéo en mouvement est transmise de manière fluide vers les clients. Nous l'avons testé avec succès sur les deux fréquences wi-fi avec des vidéos de test 1080P Full HP sur YouTube. - Fournisseur : Barco, https://www.barco.com/clickshare - Prix (HTVA) : de départ 620 euros; CSE-200+: 1.860 euros - Score de performances : 92/100 Crowdbeamer Go est une solution mobile développée en Belgique et permettant d'afficher des présentations visuelles affichées sur un grand écran pour les présenter sur les appareils mobiles des participants. Ceux-ci peuvent ensuite les stocker, les commenter et les transférer. Crowdbeamer envoie les images, vidéos et audios affichées directement en 'temps réel' vers les clients (compression H. 264). Il s'agit de la même résolution que celle de l'écran principal (jusqu'à Full HD). Les images envoyées sont donc aussi nettes que l'original. La solution convient non seulement pour des présentations commerciales, mais aussi partout où le contenu d'un écran doit être partagé avec un petit ou un grand groupe d'utilisateurs. Songez à des réunions de projet, formations, séminaires, réunions de direction, séminaires, conférences, expositions ou accompagnement de voyage. Sur le site Web, vous trouverez un test détaillé. Scannez le code QR et suivez les instructions pour activer l'appareil et les licences achetées. Le nombre de licences disponibles et utilisées s'affiche sur l'écran d'état. Celui-ci présente l'état de la batterie et des informations sur le réseau wi-fi. Connectez le Crowdbeamer à un 'laptop' ou l'appareil avec le contenu d'écran que vous voulez partager (il peut s'agir par exemple d'une TV Apple). Via les sorties, vous envoyez l'image vers le projecteur ou un autre écran. Ceci peut se faire de manière croisée dans les 2 directions, donc de HDMI depuis/vers VGA et jusqu'à une résolution de 1080 p à 60Hz. Le flux H. 264 est également transmis via UTP et le 'port' réseau, ce qui permet de l'utiliser sur d'autres appareils. L'écran d'état affiche le type de connexion tant à l'entrée qu'à la sortie, de même que 'streaming' lorsque le contenu d'un écran est partagé. Les participants installent l'appli pour Android, iOS, Mac OS X ou Windows, se connectent au réseau wi-fi Crowdbeamer et peuvent ensuite suivre la présentation, zoomer vers l'avant ou l'arrière sur les écrans partagés, stocker des écrans ainsi que mémoriser des écrans avec leurs propres notes. Crowdbeamer est véritablement une solution 'plug-and-play'. Nous l'avons installée en 10 minutes. Le contenu de l'écran est partagé instantanément. De même, la vidéo en mouvement est transmise de manière fluide vers les clients. Nous l'avons testé avec succès sur les deux fréquences wi-fi avec des vidéos de test 1080P Full HP sur YouTube. - Fournisseur : Roryco, www.crowdbeamer.com - Prix (HTVA) : 1.494 euros pour 25 participants. - Score de performances : 90/100 EZCast Pro et Pro II sont des 'casting-dongles' du format d'une clé mémoire de bonne taille. Sur le côté où se trouve normalement le 'port' USB de la clé mémoire, on retrouve un 'port' HDMI de couleur or. Un petit câble de prolongation HDMI est livré avec l'appareil. Sur la face latérale, on trouve un 'port' micro-USB compatible MHL. Avec un micro-commutateur sur le côté, on active l'entrée vidéo souhaitée. Les clés EZCast sont compatibles avec Miracast, AirPlay et DLNA. Le Pro II est doté d'un SoC plus puissant et intègre davantage de mémoire, tout en supportant la vidéo 4K, alors que le Pro fournit de la vidéo 2K. Autre différence entre les 2 clés : le Pro II supporte aussi le wi-fi AC, alors que le Pro se limite au wi-fi B/G/N. Placez le 'dongle' dans le 'port' HDMI libre, connectez le câble d'alimentation et branchez la TV, le moniteur ou le projecteur à l'entrée vidéo. La LED sur le 'dongle' s'allume en bleu. Vous voyez un écran avec les informations de connexion et un code QR pour télécharger l'appli EZCast Pro pour Android, iOS, Mac OS X ou Windows. Connectez votre appareil au réseau wi-fi de la clé. Dans le menu de réglage, il existe une option pour créer une boucle Internet existante dans l'appareil mobile via wi-fi ou 3G/4G. Le 'dongle' fonctionne aussi avec un routeur. Les médias locaux (photos, vidéos, musique, documents, contenu d'écran) peuvent être envoyés sans connexion Internet au 'dongle', mais le navigateur Web et l'option 'Stockage dans le cloud' (Dropbox, Google Drive, Box e.a.) de l'appli EZCast Pro ne fonctionnent logiquement qu'avec une connexion Internet active. Certains 'viewers' tels que ceux pour les photos et les documents pour MS Office, Apple iWorks et Adobe PDF disposent d'une option 'sketch' pour les annotations. De même, le navigateur Web a une fonction pour réaliser des dessins. Dans le menu principal, on retrouve également l'EZBoard qui permet à plusieurs participants de réaliser des dessins sur un même écran. Ceux-ci apparaissent en 'temps réel' sur le grand écran et sur leur propre appareil. Outre le 'casting' au départ du menu de l'appli, on retrouve une option pour copier l'écran de votre appareil (sans audio) sur un autre écran (option Mirror). Sur Mac et Windows, il est possible comme alternative au 'mirroring' d'étendre les 'desktops' sans fil. Enfin, la clé peut être mise en mode Miracast via l'option EZMirror dans le menu des réglages. Parmi les possibilités avancées, citons par exemple l'option 'écran scindé' où 2 à 4 participants peuvent projeter en même temps des informations sans fil sur un écran extérieur. Via un menu d'administrateur spécifique, il est possible de sécuriser l'infrastructure, tant au niveau des utilisateurs que des appareils - Fournisseur : Purelink, www.purelink.de - Prix (HTVA) : 53 euros (EZCast Pro); 115 euros (EZCast Pro II). - Score de performances : 77/100 (EZCast Pro); 80/100 (EZCast Pro II) L'EZCastPro Box B2 fonctionne précisément de la même manière et utilise exactement le même logiciel que les 2 clés EZCast. Cet appareil se présente comme un routeur wi-fi compact, complété de 2 antennes amovibles. Le signal wi-fi est utilisable sur les 2 fréquences (2,4 GHz et 5 GHz), fonctionne sur de grandes distances et supporte également plus d'utilisateurs que les 'dongles'. Autre différence : le Box dispose d'un 'port' Fast Ethernet, idéal pour des environnements où le signal wi-fi n'est pas stable ou suffisamment puissant pour supporter la vidéo et l'audio. De même, le Box possède un 'port' série (UART) qui peut par exemple être utilisé pour commander certaines fonctions d'un rétroprojecteur (via une application maison conçue à l'aide du DSK disponible librement). Autre application possible, intéressante dans un environnement d'entreprise : le contrôle à distance d'un ou plusieurs appareils Box à l'aide du protocole SNMP. Enfin, le Box a un 'port' USB 2.0 supplémentaire pour un disque ou une clé USB externe avec contenu média, ce contenu étant ensuite disponible dans l'appli EZCast Pro pour la projection. L'appareil EZCast est conçu de manière très flexible, mais ses nombreuses options le rendent parfois complexe. Ce n'est pas un luxe superflu que de pouvoir consulter le manuel en ligne si vous souhaitez en exploiter toutes les possibilités. - Fournisseur : Purelink, www.purelink.de - Prix (HTVA) : 495 euros - Score de performances : 81/100 Consultez le tableau sur notre site Web http://datanews.levif.be/presentations2019 pour les informations détaillées sur les produits et les résultats complets des tests.