Du fait d'une erreur humaine, les données de 15.000 clients Orange ont fuité. Ces données concernent le nom, l'adresse, le courriel, le numéro de téléphone, le numé...

Du fait d'une erreur humaine, les données de 15.000 clients Orange ont fuité. Ces données concernent le nom, l'adresse, le courriel, le numéro de téléphone, le numéro de compte, la carte d'identité ou le numéro de registre national. Cela dit, les données diffèrent d'un client à l'autre. Orange a analysé elle-même la situation et précise qu'il s'agit d'une erreur humaine chez un sous-traitant. Par ailleurs, l'opérateur a pris des mesures techniques pour empêcher l'accès aux données et améliorer la sécurité de ses serveurs. Entre-temps, les clients concernés ont été avertis, de même que l'Autorité de protection des données auprès de qui une plainte a été déposée. Ce faisant, Orange a l'honneur douteux d'être la première entreprise belge a devoir informer ses clients d'une fuite de données dans le cadre du RGPD.