Getronics se positionne elle-même comme le partenaire privilégié de la transformation métier. " Mais se limiter au 'smart work', entendez la redéfinition du poste de travail, n'est plus suffisant, explique d'emblée Sofie De Vos, director Global Portfolio & Innovation chez Getronics. Nous estimons qu'il n'est plus possible de faire de la transformation métier en ne maîtrisant qu'un seul domaine de connaissance. Il faut disposer d'expertise dans différents secteurs. C'est pourquoi, au-delà du 'smart work', nous ciblons 4 autres piliers de compétences : l'infrastructure intelligente, la gestion multi-cloud, la sécurité et les applications. "
...

Getronics se positionne elle-même comme le partenaire privilégié de la transformation métier. " Mais se limiter au 'smart work', entendez la redéfinition du poste de travail, n'est plus suffisant, explique d'emblée Sofie De Vos, director Global Portfolio & Innovation chez Getronics. Nous estimons qu'il n'est plus possible de faire de la transformation métier en ne maîtrisant qu'un seul domaine de connaissance. Il faut disposer d'expertise dans différents secteurs. C'est pourquoi, au-delà du 'smart work', nous ciblons 4 autres piliers de compétences : l'infrastructure intelligente, la gestion multi-cloud, la sécurité et les applications. " Reste qu'il ne faudrait pas oublier le poste de travail. Un poste de travail qui, selon Getronics, ne couvre plus uniquement le remplacement de laptops ou de desktops en cas de panne. " Nous envisageons l'ensemble des services nécessaires à un utilisateur final pour avoir accès à ses données et applications, ainsi qu'aux outils dont il a besoin pour exécuter son travail ", précise Sofie De Vos. C'est ainsi que l'aspect mobile fait d'ores et déjà partie intégrante du concept de poste de travail numérique. La dimension d'accès sécurisé au cloud public et aux applications SaaS s'inscrit d'emblée dans cette approche. Et via ses propres centres de données, Getronics est en mesure de proposer du streaming d'applications et de la VDI fluides. " Nous avons évidemment conscience que toutes les entreprises ne sont pas aussi avancées dans ces domaines, mais en tant que chef de file du poste de travail, nous nous sentons obligés de réfléchir plus avant ", dixit encore De Vos. L'un des pistes de réflexion est la maintenance prédictive qui permet, sur base des données, d'éviter les problèmes avant qu'ils ne surviennent. Mais Getronics s'intéresse aussi aux 'chatbots' et à l'automatisation en self-service. " Notre objectif n'est pas forcément que l'entreprise implémente la technologie la plus pointue. L'ambition première est d'améliorer l'expérience utilisateur ", insiste De Vos. En pratique, Getronics vient de dévoiler sa vision 2020 sur le poste de travail. " Un poste toujours plus personnalisé avec des appareils personnels. Mais, élément sans doute plus important encore, nous ne prenons plus l'écran comme point de départ. Dans une société 'mobile-first', l'ensemble de la chaîne ICT doit être basée sur le mobile et oublier les modèles de poste de travail ", estime De Vos. Autre élément essentiel : la sécurité et la disponibilité font désormais partie intégrante de tout outil destiné au poste de travail ainsi que des données. En outre, il est important selon De Vos que les outils intégrés au poste de travail soient aisément adaptables et puissent donc être facilement convertis pour supporter toute évolution de la transformation numérique. " Nous voulons aussi mettre l'humain au centre de notre réflexion. Pourquoi faudrait-il définir certains types d'utilisateurs finaux ? Nous devons prendre comme point de départ un seul utilisateur final et veiller à lui permettre de travailler de la manière la plus efficace possible ", insiste-t-elle. Concrètement, De Vos voit les chatbots et l'IA jouer un rôle majeur dans l'environnement du poste de travail, sans oublier l'analytique qui permet, à l'en croire, de générer un retour sur investissement rapide, notamment au niveau de la réservation de salles de réunion ou de la planification semi-automatique de réunions.