Cette année encore, McAfee continue à occuper la 1re place sur le marché des solutions professionnelles d'antivirus. Voilà ce qui ressort d'une analyse de marché réalisée par le spécialiste des bases de données de marketing Computer Profile pour le compte de Data News, après avoir interrogé plus de 3.673 entreprises belges de plus de 50 personnes. En ce qui concerne la pénétration - soit le nombre d'entreprises qui utilisent une certaine solution d'antivirus -, McAfee se détache avec 27,3 %. Ce faisant, l'éditeur demeure dans notre pays leader absolu de l'antivirus pour la 8e année consécutive, même si sa...

Cette année encore, McAfee continue à occuper la 1re place sur le marché des solutions professionnelles d'antivirus. Voilà ce qui ressort d'une analyse de marché réalisée par le spécialiste des bases de données de marketing Computer Profile pour le compte de Data News, après avoir interrogé plus de 3.673 entreprises belges de plus de 50 personnes. En ce qui concerne la pénétration - soit le nombre d'entreprises qui utilisent une certaine solution d'antivirus -, McAfee se détache avec 27,3 %. Ce faisant, l'éditeur demeure dans notre pays leader absolu de l'antivirus pour la 8e année consécutive, même si sa position se détériore quelque peu. En 2010 en effet, l'entreprise pouvait se targuer d'une pénétration de marché de 39,1 %. L'écart avec le n° 2 se réduit puisque Symantec atteint 24,8 %. Quant au n° 3, Trend Micro, il suit à distance respectable avec 17,3 %. Lentement mais sûrement, les autres concurrents commencent à se positionner sur le marché belge, même si des éditeurs de renom international comme Sophos, Microsoft et F-Secure doivent se contenter d'un taux de pénétration inférieur à 5 %. ESET a certes franchi ce cap symbolique depuis quelques années déjà, mais régresse à nouveau légèrement. Le taux de croissance le plus fort parmi les 'nouveaux' concurrents est clairement à mettre à l'actif de Kaspersky qui continue à consolider sa 4e place. Aujourd'hui, Kaspersky affiche une pénétration de marché de quelque 12 %, alors qu'il n'était qu'à 4 % en 2010. Au-delà de la pénétration de marché, Computer Profile évalue également la base installée. Soit le nombre de postes de travail automatisés que compte chaque entreprise et, par conséquent, le nombre de fois qu'une solution antivirus est installée. A ce niveau, la domination de McAfee est plus forte encore. En effet, sur le total des postes de travail automatisés sur l'ensemble des sites, 31 % le sont pas le progiciel antivirus de McAfee. Symantec occupe la 2e place avec 22,6 %, suivie de Trend Micro avec 15,7 %. Kaspersky doit se contenter de 8,2 %, tandis que sur les concurrents restants, seule Microsoft dépasse la barre des 5 % (6,5%). Si l'on établit une ventilation par segment de marché, plusieurs différences sensibles sont à noter. Ainsi, dans les multinationales, McAfee s'approprie près de la moitié du marché (48,6%), alors que Symantec est également bien représentée (26,7%). Dans les PME, McAfee (22%) doit de justesse céder sa 1re place à Symantec (23,1%). Pour sa part, Trend Micro est surtout bien implantée dans les grandes entreprises nationales (19,3%), tandis que Kaspersky est surtout très présente dans le secteur public (11,4%). A noter que l'on constate également des différences par région. En Wallonie, Trend Micro occupe le leadership avec 21,4 %, suivie de Symantec (16,5%). L'on notera également que dans cette région, ESET est le 4e plus grand acteur avec une part de 14,9 %.