Comprenez-nous bien : l'IFA reste le principal salon de technologie et d'électronique en Europe. Si vous voulez appréhender les évolutions des prochaines années, vous ne devez certainement pas hésiter à parcourir les différents halls d'exposition qui proposent tant des tables de cuisson que des gaines pour câbles, en passant par des planches à découper numériques et des tablettes ultra-fines. Même s'il vaut mieux ne pas les confondre...
...

Comprenez-nous bien : l'IFA reste le principal salon de technologie et d'électronique en Europe. Si vous voulez appréhender les évolutions des prochaines années, vous ne devez certainement pas hésiter à parcourir les différents halls d'exposition qui proposent tant des tables de cuisson que des gaines pour câbles, en passant par des planches à découper numériques et des tablettes ultra-fines. Même s'il vaut mieux ne pas les confondre... L'une des tendances de fond est la capacité de connecter tous ces équipements à un smartphone. Tout fournisseur qui présentait à l'IFA un système d'alarme, une caméra, un frigo ou une brosse à dents se devait d'ajouter qu'une appli était associé à l'appareil. Ainsi, Philips propose lors du brossage des dents des infos sur les zones de la bouche qui ont été négligées. De son côté, LG permet, grâce à la reconnaissance vocale, de transférer dans la cuisine des photos entre son smartphone et l'écran le plus proche ou de demander des recettes culinaires. Chouette, mais rien de nouveau par rapport à l'an dernier. De même, l'IA ou intelligence artificielle était déjà en vogue l'année passée, bien qu'elle soit devenue plus mature. En d'autres termes, l'appareil intelligent que vous aurez acheté cette année est un peu plus intelligent que celui que votre voisin a acquis voici un an. Lenovo, le 1er fabricant d'ordinateurs au monde, a profité de l'IFA pour renouveler sa gamme de laptops et l'enrichir de modèles 2-en-1 (la gamme Yoga) et de Chromebooks. L'IA est surtout présente dans le Yoga Book C930, qui remplace le Yoga Book dévoilé voici 2 ans. Ce laptop Windows de 9 mm d'épaisseur ne possède pas de clavier, mais un écran tactile à e-encre. Pour introduire du texte, l'utilisateur dispose d'un clavier virtuel (à feedback haptique), tandis qu'il est possible de dessiner ou de prendre des notes avec différents niveaux de pression sur l'écran e-inkt. Mais cet écran peut également servir d'e-reader. Dans le segment professionnel, l'entreprise reste fidèle au design Thinkpad classique, y compris le pointeur rouge. Avec le Thinkpad X1 Extreme, Lenovo entend également séduire les gamers et les utilisateurs professionnels. Pour ce faire, l'appareil intègre un Geforce 1050 TI, tandis que la mémoire de travail est extensible jusqu'à 64 Go et qu'une version Intel I9 est disponible. " Il s'agit du premier Thinkpad dont le graphique est à ce point excellent qu'il est possible de jouer pratiquement n'importe quel jeu à un taux de rafraîchissement acceptable ", dixit François Bornibus, directeur EMEA chez Lenovo. Chez LG, l'accent était surtout mis sur la maison connectée. Tout peut être commandé par la voix, même s'il faut préciser que les deux démos que nous avons suivies ont été un échec. Sans doute l'appareil ne présentait-il aucune défaillance, mais la connexion Wi-fi aléatoire de l'IFA empêchait Alexa de présenter la recette demandée ou d'activer l'appareil en question. Une cuisine n'est donc intelligente que si elle est correctement connectée... En revanche, les robots CLOi de LG ont eu le don de susciter l'imaginaire. Qu'il s'agisse d'un énorme robot nettoyeur, d'un caddie de magasin et d'une armoire à boissons autonomes, de même qu'un exosquelette devant permettre à des ouvriers à soulever des objets lourds. Un vrai squelette robot en somme. Même si LG précise d'emblée qu'il s'agit d'un projet pilote. Quant à savoir si et quand de tels équipements verront le jour, tout dépend de la réaction du marché, notamment après la présentation à l'IFA. De son côté, Sony présentait une mise à jour de ses appareils photo et dévoilait une nouvelle version de son chien-robot Aibo. Reste que l'on retiendra surtout le fait que l'entreprise mise plus que jamais sur l'audio. Ainsi, elle dévoilait des écouteurs sans fil étanchez permettant même de les utiliser dans l'eau salée et dans une piscine. Dans le segment haut de gamme, Sony exposait l'IER-Z1R, un casque in-ear de pas moins de 2.000 ?, mais offrant la vraie audio en haute résolution. Ou comment se retrouver au milieu d'une salle de concert en fermant les yeux... La toute grande majorité des exposants de l'IFA proposait donc une nouveauté ou sa vision de l'avenir. Un avenir qui, comme nous l'indiquions dans notre introduction, sera sans surprise toujours plus connecté, à commande vocale et intelligent. Du moins si le réseau permet aux appareils de communiquer entre eux. * lorsque le Wi-fi fonctionne