Les interfaces truquées trompent notre comportement en ligne

08/03/19 à 18:30 - Mise à jour à 18:35
Du Datanews du 01/03/19

Les 'dark patterns' ou interfaces tronquées sont désormais omniprésentes. Cette astuce de conception psychologique vise à tromper l'utilisateur pour le contraindre à faire des choses qu'il ne souhaite pas, comme souscrire un abonnement ou recevoir de la publicité. Et même si une ligne éthique s'en trouve ainsi franchie, des entreprises comme Facebook et Microsoft l'adoptent massivement.

En 2016, Microsoft était sous pression : son nouveau système d'exploitation Windows 10 venait à peine de sortir, mais ne semblait pas suffisamment populaire. Du coup, l'éditeur américain décidait de prendre des mesures : les utilisateurs voyaient s'afficher un 'pop-up' leur demandant de migrer vers cette version. Or même s'ils fermaient cette fenêtre, Windows 10 s'installait quand même sur leur ordinateur. Bref, la signification de ce bouton avait été modifiée.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez tous les articles Datanews gratuitement

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré