Les assureurs évaluent les risques d'un retard numérique

07/02/19 à 21:00 - Mise à jour à 10:41
Du Datanews du 08/02/19

Transformation numérique : le monde des assurances la regardait sans s'y intéresser. Les experts estiment d'ailleurs à 10 ans au moins le retard numérique du secteur. Faux, rétorquent les assureurs qui suivent désormais leur client avec toutes sortes d'applis.

Quand on évoque la transformation numérique, le grand public songe spontanément au domaine bancaire. Cela fait en effet plus de 20 ans que la banque en ligne est une réalité, tandis que le virage de la banque mobile est désormais pris. Or les assureurs suivent une autre voie. Une situation étonnante pour l'homme de la rue qui considère que la banque et l'assurance empruntent pratiquement les mêmes chemins. Reste qu'en coulisse, les réalités sont fort différentes. En effet, un service bancaire est utilisé presque quotidiennement, alors que l'on ne contacte que peu son assureur, par exemple pour la location d'une habitation ou l'achat d'une voiture. Par ailleurs, le contexte joue un rôle majeur. Ainsi, une appli de paiement mobile est pratique pour régler un petit montant chez son boulanger. Mais une appli pour déclarer un accident ? Qui est vraiment demandeur ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez tous les articles Datanews gratuitement

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré