Le cabinet Gartner estime que d'ici la fin de 2023, quelque 90% de l'ensemble des initiatives de mise à niveau IT de l'infrastructure 'WAN edge' sera articulée autour de plate-formes virtualisées - le vCPE dans le jargon pour (virtualized customer premises equiment' - ou sur du logiciel et des équipements SD-WAN (software defined WAN). A cette date, il ne sera pratiquement plus question de routeurs traditionnels. Lorsque l'on se penche sur la situation actuelle, force est de constater que 40% à peine de tous les cycles de mise à jour sur ce marché concernent les toutes nouvelles technologies vCPE et SD-WAN. Bref, les grands fabricants de routeurs et de commutateurs auraient intérêt à s'intéresser à ces nouvelles plates-formes. C'est d'ailleurs ce que vient de faire le leader du marché Cisco qui se positionne du coup dans le très convoité coin supérieur droit du Quadrant Magique de Gartner, celui des leaders qui combinent une vision claire à une exécution sans faille. Cisco partage ce quadrant avec VMware et Silver Peak.

Si vous souhaitez transformer vos activités, il faut prendre en compte l'edge. C'est là que tournent toutes les applications

Plus le WAN - stimulé par l'Internet des objets, l'industrie 4.0 et la fusion entre l'IT et les opérations - évolue vers le fameux 'edge' (entendez tout ce qui concerne le réseau à l'exception du cloud et de l'infrastructure purement sur-site), plus les opportunités se font jour pour des acteurs de niche et des challengers du marché, lesquels apparaissent d'ailleurs à première vue souvent de manière inattendue. Songez à Fortinet (sécurité) ou Huawei.

Nouveaux réseaux, nouveaux noms

Le Quadrant Magique de Gartner montre en outre une grande fragmentation du marché, avec de nombreux acteurs de niche qui lorgnent tous une part importante du gâteau : Nuage Networks, Talari, Juniper Networks, Barracuda, mais aussi Riverbed (qui vient de l'optimisation WAN) et Citrix.

L'un des noms de ce quadrant qui ne vous dira sans doute pas grand-chose, mais qu'il conviendra certainement de garder à l'oeil, est Versa, un acteur de rupture par rapport au modèle commercial des leaders du marché que sont Cisco et VMware. " Nous nous profilons comme une 'next-gen network company' ", explique Atchison Frazer, 'worldwide head of marketing' chez Versa Networks. L'entreprise propose ce qu'elle appelle une 'secure cloud IT architecture' basée sur son produit FlexVNF et permet une virtualisation poussée de différentes fonctionnalités réseau (NFV), ce qui ouvre des perspectives pour ses partenaires, parmi lesquels Verizon et TCS.

Percée de l''edge'

" Nous constatons que la numérisation déplace des charges de travail vers les environnements multi-cloud et SaaS ainsi que vers différents WAN virtuels hybrides. De nombreuses entreprises ne peuvent toutefois faire face à une telle complexité et recherchent donc des partenaires pour les accompagner dans leur transformation numérique. C'est précisément ce que nous leur offrons avec Versa ", insiste Frazer.

La percée de l''edge' constitue à ses yeux un moteur important. " Si vous souhaitez transformer vos activités pour devenir une entreprise numérique, il faut prendre en compte l''edge'. C'est là que tournent toutes les applications. C'est là que se concentre l'essentiel du trafic de données. C'est de là que provient l'imprévisibilité de votre réseau global. Or c'est précisément ce que nous entendons gérer et solutionner complètement avec notre logiciel VNF ", conclut Frazer. Fin de l'an dernier, Versa a pour ce faire mis en place une toute nouvelle structure de direction des ventes, spécifiquement pour la région EMEA, sans surprise avec des professionnels pouvant s'appuyer sur leur expérience chez Nuage Networks, Riverbed et Juniper notamment, autant d'acteurs que l'on retrouve également dans le quadrant de Gartner.