La pandémie du Covid-19 provoque des bouleversements quotidiens dans notre monde. Nombre des changements qui interviennent actuellement auront sans doute un impact sur le long terme. J'entrevois cinq tendances qui préfacent l'avenir de notre travail et nous incitent à envisager la nouvelle normalité.
...

La pandémie du Covid-19 provoque des bouleversements quotidiens dans notre monde. Nombre des changements qui interviennent actuellement auront sans doute un impact sur le long terme. J'entrevois cinq tendances qui préfacent l'avenir de notre travail et nous incitent à envisager la nouvelle normalité. La première tendance est que les employés commencent à se sentir plus confortables de travailler à distance. Reste qu'un télétravail plus généralisé implique de bons outils pour optimiser la collaboration et la productivité. De même, les collaborateurs doivent trouver de nouvelles manières pour équilibrer vies privée et professionnelle. Se pose toutefois la question de l'augmentation des risques de sécurité, avec notamment les attaques contre Zoom, l'hameçonnage ciblé, etc. En outre, comme les employés utilisent souvent le même équipement pour le travail et l'usage personnel, le risque d'attaque augmente. Il est donc important de mettre en place une politique de sécurité aussi stricte pour le 'bring-your-own-device' (BYOD) que celle appliquée aux appareils qui sont la propriété de l'entreprise. Tendance n° 2 : le plan traditionnel de continuité d'activité ne fonctionnera plus à l'avenir. Les entreprises se doivent donc de prévoir un plan de continuité d'activité durable. Celui-ci implique notamment de disposer de plusieurs centres de données cloud dans différentes régions. Ce faisant, les organisations pourront récupérer leurs données rapidement et sans perte en cas d'indisponibilité ou de panne. Tendance n° 3 : un nouveau modèle s'impose pour les opérations de sécurité. Comme davantage de personnes travaillent à distance et compte tenu de la croissance constante de l'Internet des objets, les pirates auront nettement plus de points d'accès pour attaquer votre entreprise. De même, les risques augmenteront en raison des négligences ou de l'ignorance des collaborateurs. Sachant que le personnel du Network Operations Center et du Security Operations Center travaille à distance, il importe d'avoir une vision décentralisée des incidents, outre un niveau plus élevé d'automatisation et de collaboration en temps réel entre analystes. Le modèle SOC à distance doit donc être basé sur des outils avancés. Une 4e tendance est l'accélération des implémentations cloud. Cette pandémie a induit la nécessité de basculer davantage encore nos opérations et notre cybersécurité dans le cloud. En effet, les applications, les charges de travail et la sécurité peuvent évoluer plus facilement dans le cloud que des solutions traditionnelles sur-site. Les équipes IT et de sécurité peuvent aussi gérer totalement leurs implémentations cloud à distance et déployer rapidement les mises à jour. Et l'organisation qui n'a pas encore mis en place une plateforme de cybersécurité de type 'cloud-enabled' ou 'cloud-first' aurait tout intérêt à emprunter cette voie. Enfin, il convient de prendre en compte la productivité du personnel. Il importe non seulement de rendre possible le télétravail pour le personnel, mais aussi de le rendre productif et sécurisé. Pour les équipes IT et de sécurité, il est nécessaire d'analyser les signaux provenant des données pour savoir ce qui fonctionne ou pas ainsi que de procéder à un inventaire des outils et technologies disponibles. Cela implique aussi une communication constante sur les meilleures mesures de sécurité et les 'bonnes pratiques' en matière d'hygiène en cybersécurité. Si personne ne peut prédire l'avenir, votre organisation a tout intérêt à s'adapter à tous ces changements. Les organisations qui mettent en oeuvre ces innovations ont une avance sur celles qui se contentent d'en revenir à une situation considérée autrefois comme normale. La nouvelle normalité est en effet déjà en route.