Un port constitue par définition un noeud entre différents flux logistiques - navigation, transport routier et ferroviaire. La numérisation de ces flux logistiques ne cesse de s'accélérer. Mais pour parler de véritable transformation numérique, il faut aller plus loin. En effet, numériser un processus analogique est une chose, mais le transformer en est une autre. Il ne peut être question de transformation numérique que si la numérisation d'un processus entraîne un changement en profondeur, par exemple au niveau de la productivité ou des coûts. Le port - et par extension l'ensemble du secteur de la logistique - représente l'environnement idéal en termes de recherche de productivité à moindres coûts. En l'occurrence, la technologie numérique peut y apporter une réponse.
...