wiwe un instrument de mesure pour cardiaques

Avec Wiwe, Sanatmetal a mis au point un appareil compact permettant de réaliser rapidement une analyse du coeur. L'appareil procède à un scan ECG et contrôle la régularité du pouls, deux tests vitaux pour les cardiaques. Il permet aussi de détecter très rapidement certaines maladies cardiaques, comme la cardiomyopathie. Il suffit à l'utilisateur de placer ses deux index sur des capteurs. Après un peu plus d'une minute, le résultat du test s'affiche dans une appli pour Android ou iOS. Si le résultat est inquiétant, l'appli vous conseille de prendre contact avec votre médecin. Wiwe est commercialisé en ligne au prix de 220 ?.
...

Avec Wiwe, Sanatmetal a mis au point un appareil compact permettant de réaliser rapidement une analyse du coeur. L'appareil procède à un scan ECG et contrôle la régularité du pouls, deux tests vitaux pour les cardiaques. Il permet aussi de détecter très rapidement certaines maladies cardiaques, comme la cardiomyopathie. Il suffit à l'utilisateur de placer ses deux index sur des capteurs. Après un peu plus d'une minute, le résultat du test s'affiche dans une appli pour Android ou iOS. Si le résultat est inquiétant, l'appli vous conseille de prendre contact avec votre médecin. Wiwe est commercialisé en ligne au prix de 220 ?. La start-up coréenne Kibext entend rendre le contenu 4D mobile. Son Motion Stea génère des mouvements sur base de toutes sortes de médias. C'est ainsi que si vous jouez à un jeu de course automobile ou que vous regardez un film où une voiture prend un tournant, votre coussin suit l'action. Selon Cubex, le Motion Seat aurait de très nombreuses applications potentielles. Le coussin se fixe à une chaise de bureau, un fauteuil ou un tabouret à l'aide d'aimants. Si vous utilisez le cousin de manière mobile sur batterie, son autonomie est de 60 minutes. Heureusement, il est aussi possible de le brancher sur l'alimentation électrique. PureLiFi est une petite société écossaise qui entend acheminer à l'Internet via la lumière plutôt que les ondes radio traditionnelles. " Il suffit de brancher notre modem sur une lampe et l'Internet est alors acheminé à l'ensemble des appareils disposant d'une clé ", explique Mostafa Afgani, fondateur de pureLiFi. Le but est donc que grâce au dongle, il suffit de placer l'appareil sous une lampe pour se connecter au réseau. Cette solution se révèle particulièrement pratique dans les zones très encombrées, comme - eh oui - une conférence en télécoms. " La lumière présente l'avantage de pouvoir être facilement confinée. Pour leur part, les ondes radio traversent tout, ce qui provoque beaucoup d'interférences. En revanche, notre réseau est très bien délimité. L'utilisateur voit également jusqu'où va le réseau. Avec plusieurs lampes, il y a suffisamment de chevauchement pour assurer un basculement aisé sur le réseau et donc continuer à visionner un film par exemple d'une lampe à une autre. Et le réseau ne va que jusqu'où vous le décidez. " Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre lors du lancement de l'Asus Zenfone 5, mais le résultat final est en tout cas remarquable. Chez nous, la marque est surtout connue pour ses laptops, même si elle commercialise depuis des années déjà des smartphones pour le milieu de gamme, en se focalisant sur les loisirs et les caméras. Et le Zenfone 5 s'inscrit pleinement dans cette lignée. Ainsi, l'appareil intègre pas moins de 4 appareils photo. Un record au moment d'écrire ces lignes. En outre, le nouveau haut de gamme Asus Zenfone 5Z se révèle encore plus intéressant. Le porte-drapeau de la gamme propose en effet des spécifications particulièrement séduisantes : une puce Snapdragon 845 avec AI Boost, 4 à 8 Go de RAM et de 64 à 256 Go de stockage interne, le tout à un prix sensiblement moins élevé que celui des concurrents. En effet, la version la moins chère est déjà proposée à un prix conseillé de 479 ? à partir de juin. De longues files se pressaient devant les Samsung Galaxy S9 en S9+, les nouveaux porte-drapeaux du leader du marché des smartphones. Et ces nouveaux appareils se distinguent surtout par leur appareil photo puisque les 2 appareils proposent deux lentilles à l'arrière, ce qui doit garantir des photos de qualité en toutes circonstances. Les images floues peuvent ainsi être retouchées par la suite et surtout, l'un des 2 appareils offre un diaphragme particulièrement grand, ce qui permet de prendre des photos même avec une faible luminosité. Par ailleurs, une fonction super slow-mo a été ajoutée tandis que l'appareil photo peut donner des traductions en direct de panneaux écrits dans une autre langue. En outre, l'appareil propose tout ce que l'on peut attendre d'un modèle haut de gamme : émoticônes animées, écran super Amoled de 5,8 ou 6,2 pouces, son surround dolby 3D et combinaison de scan de visage et de scan d'empreintes pour déverrouiller l'appareil en toute sécurité. Les appareils européens intègrent un processeur octo-core 64 bits d'Exynos, de 4 à 6 Go de Ram et de 64 à 256 Go de stockage. Le Galaxy S9 sera vendu à partir de la mi-mars au prix de 849 ? pour la version 64 Go, et de 949 ? au moins pour le S9+. L'éditeur d'antivirus BullGuard dévoile Dojo, une plate-forme de sécurité IoT intelligente pour fournisseurs de services. Le but de ce logiciel est de contrer les menaces et attaques venant de l'extérieur avant qu'elles ne pénètrent dans la maison intelligente. Dojo s'installe entre le routeur wi-fi et le modem ou s'enfiche directement dans le routeur, après quoi il se charge de surveiller votre réseau. Il existe évidemment une appli qui permet de surveiller le fonctionnement du système. Par ailleurs, il existe également une pierre. Ou plutôt ce qui y ressemble fortement puisque le Dojo Pebble communique sans fil avec la station de base et permet de visualiser les problèmes : vert si tout va bien, orange en cas de maliciel ou de problème similaire détecté, après quoi BullGard se charge automatiquement de résoudre le problème. Et si l'affichage est rouge, une intervention manuelle est nécessaire.