La sécurité sur (co-)pilote automatique

07/02/19 à 21:00 - Mise à jour à 10:41
Du Datanews du 08/02/19

Fondée en 2016, l'américaine JASK cible la modernisation du 'security operations center' grâce à l'IA. La société lorgne également l'Europe, avec le Benelux comme l'une de ses priorités.

JASK se présente elle-même comme le seul fournisseur de ce qu'elle appelle l'ASOC ou Autonomous Security Operations Center. Sa plate-forme ASOC automatise la collecte, la normalisation et l'analyse d'alertes dans le centre des opérations de sécurité en faisant appel à l'intelligence artificielle (IA). Globalement, la plate-forme est donc le successeur intelligent et automatisé de ce qu'il est convenu d'appeler une solution SIEM ou Security Information Event Management. Une plate-forme sur pilote automatique qui rend superflu le travail des analystes en sécurité ? " Absolument pas, il s'agit plutôt d'un co-pilote qui permet aux analystes de se concentrer à nouveau sur le travail pour ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez tous les articles Datanews gratuitement

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré