Workday a vu le jour en 2005, quelques mois à peine après la reprise hostile - pour 10 milliards $ - de la plateforme RH PeopleSoft par Oracle. Les anciens CEO et stratège en chef de PeopleSoft ont alors lancé Workday, une solution cloud pour la finance et les RH. Aujourd'hui, Workday est une société cotée en Bourse de 13.100 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 4,3 milliards $. Depuis la fin 2019, le logiciel cloud de gestion financière de Workday est commercialisé sur le marché belge, tandis que l'application RH était disponible depuis plus longtemps encore.
...

Workday a vu le jour en 2005, quelques mois à peine après la reprise hostile - pour 10 milliards $ - de la plateforme RH PeopleSoft par Oracle. Les anciens CEO et stratège en chef de PeopleSoft ont alors lancé Workday, une solution cloud pour la finance et les RH. Aujourd'hui, Workday est une société cotée en Bourse de 13.100 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 4,3 milliards $. Depuis la fin 2019, le logiciel cloud de gestion financière de Workday est commercialisé sur le marché belge, tandis que l'application RH était disponible depuis plus longtemps encore. " Pour moi, l'année écoulée a été plutôt particulière, confie Dorien Roes qui a commencé en septembre 2020 comme 'country manager Belux'. " Tout le monde télétravaillait et je ne faisais pas exception à la règle. Je n'ai rencontré mon équipe qu'une seule fois en face-à-face, mais nous travaillons parfaitement par vidéo. " Pour Workday, le passage au télétravail fut moins problématique que pour bon nombre d'autres entreprises. " Nous développons du logiciel cloud où le collaborateur occupe la place centrale. " Un concept que l'entreprise s'est appliqué à elle-même. Mais Workday a été plus loin en donnant à ses employés les outils nécessaires. " Nous avons accordé à nos collaborateurs une indemnité supplémentaire et une prime Covid en plus de leur salaire, ajoute Dorien Roes. Nous estimions qu'il est important que chacun se sente à l'aise. " Un support complémentaire a également été offert sur le plan humain. " Le management a communiqué autrement et plus intensivement. Par ailleurs, les RH ont assuré un suivi plus poussé des collaborateurs, notamment pour les sensibiliser à l'importance de leur bien-être. C'est ainsi que nous les avons incités à poster leurs vacances à temps. " Désormais, le plan de retour au bureau - post-coronavirus - est fin prêt. " La sécurité sera la priorité majeure, insiste Roes. Nous avons opté pour une approche phasée, avec beaucoup plus de liberté pour les choix personnels. " Quoi qu'il en soit, Workday a prévu une période de transition: celui qui souhaite revenir au bureau à temps plein y sera autorisé. " Et celui qui ne veut pas ou ne peut pas aura la possibilité d'en revenir progressivement à un temps plein au bureau, le tout sur une période de maximum 6 mois. " Beaucoup dépendra évidemment aussi de la fonction exercée. " Seules des conditions exceptionnelles permettront un travail à domicile à temps plein. Pour leur part, les consultants reviendront sans doute 1 à 2 jours au bureau, tandis que les autres employés seront 3, 4 ou 5 jours au bureau. " Avec ses solutions, Workday contribue concrètement depuis 2005 à la numérisation des processus RH et financiers des entreprises. Pourtant, cet aspect a encore été renforcé l'an dernier. " Nous constatons une accélération claire de la numérisation, surtout dans les moyennes et petites entreprises. " Au niveau des RH, cette numérisation porte surtout sur les recrutements, la formation et le recyclage, tandis qu'en finances, elle concerne davantage la planification de scénarios. Ces évolutions s'expliquent évidemment par la crise du coronavirus puisque les entreprises s'efforcent autant que possible de prendre en compte différents scénarios et d'en prévoir les risques RH et financiers. " De quels collaborateurs avez-vous besoin dans de tels scénarios? A quelles fonctions? Avec quelles compétences? C'est le type de questions auxquelles nous pouvons répondre sur la base d'analyses alimentées par les données de l'entreprise. Ceci ne se fait évidemment pas en échangeant simplement un tableur par courriel entre les membres d'une équipe. C'est précisément cet aspect que Workday aborde avec ses outils de support opérationnel et décisionnel. "