La situation de départ n'est guère brillante. Voici 2 ans, en effet, l'URBSFA ne disposait que d'un seul site Web, sans grandes possibilités de personnalisation. L'impossibilité de générer des données intelligentes empêchait tout contenu ciblé. En outre, les outils existants ne s'inscrivaient nullement dans l'image jeune et dynamique que voulait véhiculer la fédération. Pour faire court, il y avait du pain sur la planche. Une initiative qui fut présentée par l'URBSFA fin de l'an dernier durant le Google Cloud Summit d'Amsterdam.
...