Jamais je n'ai eu de difficultés avec mon âge. Jusqu'à ce que j'aie 40 ans. Chaque jour après mon 39e anniversaire, je perdais un peu de mon insouciance tout en me persuadant que j'étais encore jeune. Non, absolument pas question d'organiser une fête. En revanche, je commençai à établir une liste de '40 choses à faire avant d'avoir 40 ans'. Ainsi, j'envisageai de créer un blog : '40 jours avant 40 ans'. J'essayais de me cramponner désespérément à tout ce qui étai...

Jamais je n'ai eu de difficultés avec mon âge. Jusqu'à ce que j'aie 40 ans. Chaque jour après mon 39e anniversaire, je perdais un peu de mon insouciance tout en me persuadant que j'étais encore jeune. Non, absolument pas question d'organiser une fête. En revanche, je commençai à établir une liste de '40 choses à faire avant d'avoir 40 ans'. Ainsi, j'envisageai de créer un blog : '40 jours avant 40 ans'. J'essayais de me cramponner désespérément à tout ce qui était passé au point que j'en étais presque arrivé à l'idée que le soleil allait tout simplement exploser le jour de mon 40e anniversaire et que tout s'arrêterait alors. Précisément le jour de mes 40 ans, je me suis enfui à la hâte avec ma famille, précisément sous le soleil toujours généreux de la France pour y vivre un véritable rêve éveillé, éteignant mon smartphone pour surtout ne pas subir toutes ces félicitations d'avoir passé ce nouveau cap et ces GIF animés avant de revenir comme si de rien n'était. Du coup, la page était tournée. J'entrais dans la phase d'acceptation. La prise de conscience que la nouvelle porte d'entrée ne diffère guère de l'ancienne, sinon qu'elle grince un peu plus. Et que le tram 4 est tout aussi confortable que le tram 3, sinon qu'il faut aller s'asseoir plus souvent. Ce mois-ci, Data News fête son 40e anniversaire. Une date à marquer d'une pierre blanche, même si je ne peux personnellement me souvenir 'que' des 12 dernières années. Pas question évidemment de sombrer dans la nostalgie. Ni de se retourner trop sur le beau et riche passé de ce magazine. Car quoi de mieux que de se tourner vers l'avenir. Et de profiter de l'occasion pour vous proposer une porte d'entrée originale. Car notre tram 4 s'arrêtera devant 40 postulats qui s'intéresseront tout à la fois à l'histoire de l'IT et de la technologie, et en même temps surtout à l'avenir que nous réserve la technologie. Car voilà ce que notre rédaction apprécie tout particulièrement avec l'informatique : elle ne s'arrête jamais vraiment. Tout évolue. Et l'IT se réinvente en permanence. Tel est le moteur qui a animé Data News durant ces 40 années, avec la passion de vous informer sur la technologie. C'est ce que nous apprécions de faire et continueront à faire. Bref, longue vie à Data News, et surtout : longue vie à l'IT.