Un smartphone doit-il être plus cher qu'un bon laptop d'entreprise pour être intéressant ? Pas du tout, comme le montre notre test de 14 smartphones Android. En effet, les smartphones premium offrent certes de bonnes performances, mais leur autonomie demeure un problème. Quant aux smartphones du haut du milieu de gamme, ils disposent souvent de batteries offrant une meilleure durée de vie, tandis que leurs performances et possibilités sont certainement plus que suffisantes dans un environnement professionnel.
...

Un smartphone doit-il être plus cher qu'un bon laptop d'entreprise pour être intéressant ? Pas du tout, comme le montre notre test de 14 smartphones Android. En effet, les smartphones premium offrent certes de bonnes performances, mais leur autonomie demeure un problème. Quant aux smartphones du haut du milieu de gamme, ils disposent souvent de batteries offrant une meilleure durée de vie, tandis que leurs performances et possibilités sont certainement plus que suffisantes dans un environnement professionnel. Nous avons évalué les smartphones sur la base de près de 200 critères techniques différents. Par ailleurs, nous avons réalisé plusieurs bancs d'essai (Futuremark, GFXBench). La méthode de test est largement similaire à celle de l'an dernier (voir nos archives en ligne). Tant les informations de produits détaillées que l'ensemble des spécifications techniques et des résultats des bancs d'essai se retrouvent dans le tableau correspondant. L'écran 5,7''de ce smartphone dual-SIM Cat4 touche les bords du châssis en aluminium. L'écran offre un format d'image 'moderne' et de forme oblongue de 18 : 9, mais la densité de pixels est limitée à 282 ppi. A l'arrière, on retrouve un capteur d'appareil photo de 12 MP. L'appareil photo à l'avant est en double version : 13 MP avec un capteur de profondeur de 5 MP. La puce wi-fi ne capte que les signaux dans la fréquence 2,4 GHz. Dans le banc d'essai de la batterie, ce smartphone atteint 543 minutes. C'est mieux que le HTC Desire 12, mais nettement moins bien que le Wiko View 2 Pro, des smartphones situés dans la même gamme de prix bon marché. L'ancienne version Android 7.0 est un point négatif majeur. ? 189,- (3Go/32Go) Score de performances : 57 Score prix/performances : 74 L'écran 6,2'' de ce smartphone dual-SIM LTE Cat18 offre un format d'image de 19:9 pour une densité de points de 402 ppi. Il s'agit du haut de gamme de l'offre Asus, mais le prix se situe plutôt au niveau de smartphones de milieu de gamme supérieur de fabricants connus. Equipement, de- sign et performances se situent dans la classe premium, notamment grâce à un SOC Qualcomm puissant et à sa batterie qui atteint dans notre banc d'essai un résultat honorable de 526 minutes. Ce Zenforce 5z supporte l'audio hi-res 192 kHz/24 bits. A l'arrière, on trouve 2 appareils photo principaux, le premier offrant un champ de vision de 83 ° avec capteur 12 MP et l'autre un champ de vision de 120 ° avec un capteur 8 MP. Les fonctions de photo AI détectent automatiquement 16 scènes différentes (air, aliments, personnes, code QR, vision nocturne, etc.). A l'avant, on trouve un 3e appareil photo selfie avec capteur 8 MP. Le Zenfone 5z offre des performances haut de gamme pour un prix milieu de gamme. ? 412,- (6Go/64Go) Score de performances : 78Score prix/performances : 71 Les smartphones BlackBerry Mobile sont conçus, fabriqués et vendus sous licence de BlackBerry Ltd. Par TCL Corp., laquelle est également en charge des smartphones Alcatel Mobile. Ce LTE Cat12 KEY2 offre sous un écran 4,5'' (433 ppi, format d'image 3:2) un petit clavier physique éclairé de 35 touches. La barre d'espacement sert également de capteur d'empreintes, alors que le clavier physique complet fait également office de surface tactile. Les combinaisons de touches se programment à l'aide d'une touche rapide spéciale, par exemple pour activer les applis fréquemment utilisées. Le KEY2 intègre plusieurs applis BlackBerry spécifiques, dont les principales sont Hub, une boîte de réception unifiée pour tous les canaux de communication (BBM compris). Le Locker permet de dissocier les fichiers et photos privés du reste du système. Le cryptage se fait dans le matériel.'Privacy screen' rend l'écran illisible pour toute personne à proximité. Le petit clavier physique et les nombreuses fonctions professionnelles font du KEY2 un smartphone vraiment pro, avec des fonctions qui seront également appréciées par des utilisateurs qui n'avaient jamais utilisé un 'ancien' BlackBerry. ? 537,- (6Go/64Go) Score de performances: 73 Score prix/performances: 62 Ce smartphone dual-Sim LTE Cat4 mince et léger offre un écran 5,5'' en longueur (18:9, 293 ppi) et est bâti autour d'un SOC quadcore MediaTek à prix abordable. Ce sont surtout les performances graphiques qui sont à la traîne ; seul le LG Q7 fait à ce niveau encore moins bien. Il existe également une version plus un peu plus grande avec Android 8, écran 6'' et SOC Qualcomm un peu plus puissant. Ces 2 smartphones se commandent aisément d'une seule main. Seul le modèle plus coûteux dispose de 2 appareils photo à l'arrière. Sur le modèle plus petit, on ne trouve qu'un seul capteur 13 MP à l'arrière. Ce smartphone se distingue surtout par sa compacité, son autonomie raisonnable (506 min) et son faible prix. L'ancienne version Android 7.1 est un point négatif majeur. ? 159,- (3Go/32Go)Score de performances: 50 Score prix/performances: 70 Ce smartphone dual-SIM LTE Cat18 Android 8 est une version non pas évolutive, mais révolutionnaire du U11+, le modèle précédent. Le poids reste identique, mais la nouvelle version est un peu plus petite, avec des bords d'écran plus minces. L'écran 18 : 9 offrant une densité de pixels de 537 ppi n'a pas changé. Outre un SOC Qualcomm un peu plus puissant (le même d'ailleurs que sur l'Asus Zenforce 5z), l'innovation la plus marquante est l'absence de touches de commande mécaniques. On trouve certes des saillies qui permettent d'intégrer les nouvelles touches tactiles dans le châssis, mais il n'y a plus de pièces mobiles. 'Edge Sense' (commande de différentes fonctions par les mouvements de pincement) offre désormais davantage de possibilités dans sa version 2.0, comme une légère pression pour ouvrir une appli. Les touches intégrées augmentent l'étanchéité à l'eau et à la poussière. Les appareils photos sont doubles, tant à l'arrière qu'à l'avant. La double version à l'avant permet non seulement de faire des selfies avec un effet de type 'bokeh', mais améliore aussi la reconnaissance faciale. Le châssis en verre agit comme un aimant pour les traces de doigts difficilement effaçables. L'autonomie est malheureusement décevante : dans notre banc d'essai, l'U12+ n'a pas atteint plus de 413 minutes malgré différentes tentatives ! Le fait que la batterie soit moins puissante que sur le modèle précédent, lequel offrait de meilleures performances, explique en partie la situation. En revanche, il s'agit là de l'un des modèles les plus performants, surtout dans les bancs d'essai de performances générales, un peu moins dans les bancs d'essai graphiques. ? 661,- (6Go/64Go) Score de performances: 80 Score prix/performances: 63 La série Mate est le milieu de gamme de Huawei. Les Mate 20 et Mate 20 Pro suivront ultérieurement. Huawei lance d'abord le Mate 20 Lite, un smartphone dual-SIM LTE Cat12 à écran 6,3'' (19,5:9, 409 ppi). Le châssis en aluminium de ce smartphone d'à peine 7,6 mm d'épaisseur offre une finition irréprochable, mais la surface de l'écran est un aimant pour les empreintes digitales difficilement effaçables. Avec 176 g, il ne s'agit pas du smartphone le plus léger du test. Ce poids s'explique non seulement par le boîtier en métal, mais aussi par la batterie Li-Ion relativement lourde (3.750 mAh). Du coup, l'autonomie est la meilleure du test (789 minutes). Le Mate 20 Lite met l'accent sur la photographie, avec des fonctions IA comme la sélection de scène automatique. L'appareil photo principal a 2 capteurs, un normal de 20 MP et un capteur de profondeur de 2 MP. De même, l'appareil photo pour selfies est double : capteur principal de 24 MP et capteur de profondeur de 2 MP. L'interface EMUI maison de Huawei impacte assez fortement l'interface standard d'Android. Le modèle premium de Huawei a été testé précédemment sur le site en ligne de Data News. Vous retrouverez ce test sur notre site Web. Huawei P20 Lite ? 330,- (4Go/64Go)Score de performances: 68 Score prix/performances: 71 Huawei P20 Pro ? 743,- (6Go/128Go) Score de performances: 83 Score prix/performances: 63Il s'agit d'un smartphone single-SIM LTE Cat6 milieu de gamme à écran 18:9 de 5,5'' (439 ppi) dont les bords 2.5D légèrement courbés disparaissent dans le châssis métallique. Le design offre un aspect aussi moderne que celui des smartphones plus chers testés. Le châssis résiste aux intempéries selon les normes IP68. Le Q7 est par ailleurs compatible MIL-STD-810G. Il est en outre le plus petit et à un modèle près (HTC Desire 12) le plus léger de ce test (145 g). La batterie est plutôt petite, raison pour laquelle le Q7 obtient le 2e plus mauvais score dans les bancs d'essai d'autonomie, après le HTC U12+ (437 minutes). ? 289,- (3Go/32Go)Score de performances: 55Score prix/performances: 67 D'aspect extérieur, le haut de gamme LG Q7 ThinQ ressemble fortement au Q7 de milieu de gamme, mais lorsque l'on se saisit de cet appareil un peu plus grand, mais aussi un peu plus fin, on constate une qualité de fabrication supérieure, associée à un poids plus élevé. La batterie ne peut pas être mise en cause puisqu'elle offre la même capacité (3.000 mAh). Certes, l'autonomie est meilleure, mais les 511 minutes n'en font pas un foudre de guerre. Ce smartphone single-SIM LTE Cat16 possède un écran un peu plus grand de 6,1'' (19,5:9, 564 ppi). Tout comme son petit frère meilleur marché, le LG Q7 ThingQ satisfait aux normes IP68 et MIL-STD-810G en matière d'étanchéité à l'eau et à la poussière. Parmi les ajouts par rapport au Q7, on notera un DAC 32 bits pour l'audio hi-res, la compatibilité Bluetooth 5.0, une puce wi-fi plus rapide, le chargement sans fil, un double appareil photo 16MP (mais le même appareil photo pour selfies), davantage de mémoire et évidemment un SOC positionné plus haut, d'ailleurs le même que sur le HTC U11+. Avec ce Q7 ThinQ, LG joue dans la même division qu'Asus avec son Zenforce 5z : un smartphone haut de gamme à un prix pratiquement milieu de gamme. Lors d'une confrontation directe, le Zenforce 5z offre les meilleures performances. ? 495,- (4Go/64Go)Score de performances: 75Score prix/performances: 65 La fonctionnalité de ce smartphone dual-SIM LTE Cat12 peut être étendue grâce à différents 'Moto Mods', des options matérielles modulaires qui s'enfichent à l'arrière. Il en existe désormais une dizaine, dont le Moto TurboPower Pack avec batterie de 3.940 mAh qui offre une journée d'autonomie supplémentaire. La batterie interne atteint selon nos bancs d'essai une durée plus que respectable de 657 minutes. A l'exception de l'écran plus grand (6'', 18 : 9, 402 ppi) et la fonctionnalité Bluetooth 5.0, il y a peu de changements par rapport à son prédécesseur, le Z2Play. Les performances sont largement identiques. Nous avons testé brièvement le nouveau Mod Insta-Share Projector. Avec ce mini-projecteur DLP 50 lumen de 104 g, vous projetez des images jusqu'à 1,77 mm avec un format de 16:9 sur une surface plane dans une pièce (légèrement) sombre. Le 'kickstand' intégré à l'arrière permet de diriger l'image vers le mur ou le plafond. Le réglage de la netteté se fait avec une petite molette sur le côté du Mod. Via le bouton d'alimentation du mini-projecteur, vous pouvez modifier la correction de trapèze et la brillance. Vous pouvez également commander l'appareil à la voix. Le mini-projecteur dispose d'une batterie interne de 1.100 mAh qui se charge séparément ou via un smartphone et qui offre jusqu'à 1 h d'autonomie de projection. L'image est particulièrement brillante et nette. L'appareil peut certainement être utilisé pour des présentations professionnelles mobiles. ? 330,- (4Go/64Go) Score de performances: 69Score prix/performances: 72 Ce smartphone dual-SIM LTE Cat6 est pratiquement de la même taille que le Samsung S9+ nettement plus cher. Cet A6+ offre des bords droits et une face arrière mat : le verre de cet écran 18,5:9 sAMOLED ne s'étend pas jusqu'à l'arrière comme sur le S9+. L'écran offre une résolution FHD+ (412 ppi), contre le quad-HD+ (531 ppi) pour son grand frère. L'appareil photo offre un capteur de profondeur pour l'effet populaire bokeh. L'appareil photo de selfies combine une résolution élevée de 24 MP à un flash LED interne qui opère avec 3 intensités de lumière réglables. A noter que grâce à 2 cartes SIM installées, l'appli de messages fonctionne avec les 2 simultanément via la fonction Dual Messenger. Autre élément intéressant : le Samsung Secure Folder avec stockage sécurisé distinct du reste de l'appareil. Certes, la sécurisation de ce dossier est totalement logicielle et ne convient donc que pour un usage non sensible. Celui qui ne souhaite pas dépenser trop trouvera dans le Galaxy A6+ un smartphone aux performances raisonnables avec une bonne autonomie (678 min). ? 280,- (3Go/32Go)Score de performances: 67 Score prix/performances: 76 L'écran sAMOLED sans bords incurvé de 6,2'' de ce smartphone dual-SIM LTE Cat18 (18,5:9, 531 ppi) est identique à celui de son prédécesseur, le S8+, tandis que l'appareil est plus grand, plus épais et plus lourd. A l'avant, on ne remarque que peu de différences entre les 2 modèles. L'arrière est cependant différent, car le S9+ possède 2 appareils photo 12 MP (l'un avec image large et l'autre avec fonction télé), avec un capteur d'empreintes juste en dessous. Grâce à ses 2 lentilles, le S9+ offre un zoom optique 2x. Ce smartphone est étanche à la poussière et à l'humidité selon les normes IP68. En standard, la résolution d'écran retombe d'ailleurs sur full HD+ pour économiser la batterie. La puissance SOC et la capacité mémoire augmentent, mais la batterie reste identique. Inévitablement donc, le S9+ est moins bon dans le banc d'essai de la batterie que le S8+ : 588 minutes contre 755 minutes (et ce, en résolution 'économie d'énergie' inférieure). Il s'agit là certes d'un recul sensible de l'autonomie nominale ! Il n'y a pas de différence dramatique entre le nouveau Galaxy S9+ et son prédécesseur, de sorte que les utilisateurs du S8+ ne devront pas forcément upgrader leur appareil. ? 641,- (6Go/64Go) Score de performances: 84 Score prix/performances: 66 Ce smartphone dual-SIM LTE Cat13 avec Android 8.0 est plus épais et plus lourd que les autres appareils testés. Ceci s'explique par la batterie plus grande qui offre dans notre banc d'essai de batteries très rigoureux une autonomie de 756 minutes, soit la meilleure performance derrière le Huawei Mate 20 Lite. L'écran 6'' full-HD (format d'image 18:9, 403 ppi) dispose d'une couche protectrice résistante à une chute jusqu'à 1,6 m sur une surface dure. Cet appareil de milieu de gamme est actuellement le modèle supérieur de Sony Mobile en Belgique. Le XZ2 Premium positionné plus haut n'est officiellement pas disponible chez nous. Si l'on excepte la qualité de fabrication et la batterie plus puissante, les autres équipements sont plutôt haut de gamme que milieu de gamme. Seul le SOC Qualcomm est plutôt 'midrange'. Reste que ce smartphone supporte, étant ainsi le seul 'midranger' actuellement disponible, le hi-res audio (24 bits/192 kHz). La qualité de rendu des MP3 est améliorée grâce à l''upscaling' DSEE HX de Sony. L'audio sans fil via Bluetooth est diffusé (vers un appareil compatible) avec le codec hi-res LDAC de Sony. Par ailleurs, le codec audio Qualcomm Aptx HD est supporté. L'appareil photo principal a une résolution de 23 MP ; celle de l'avant est dotée d'une lentille 120 ° à résolution de 8 MP. L'appareil photo à l'arrière filme en résolution 4K. ? 305,- (4Go/32Go) Score de performances: 68 Score prix/performances: 74 Les côtés de ce smartphone dual-SIM LTE Cat6 sont fabriqués en métal fraisé par machine CNC, mais l'arrière en plastique brillant donne l'illusion d'une face en verre comme sur les smartphones haut de gamme. L'écran 6'' a un format de 19 : 9, mais une densité de pixels de 282 ppi seulement, ce qui est donc inférieur au HTC Desire 12. En pratique, la qualité de l'écran est relativement bonne. Le Wiko intègre d'ailleurs un SOC milieu de gamme plus puissant de Qualcomm, combiné à 64 Go de stockage et 4 Go de RAM. La puce wi-fi est toutefois limitée à la bande de fréquence 2,4 GHz, alors que le double appareil photo 16 MP pour prises de vidéo n'atteint que 1080p@30fps. Avec 717 minutes, le View 2 Pro offre des performances parfaites dans le banc d'essai des batteries. ? 241,- (4GO/64GO) Score de performances: 59 Score prix/performances: 75 Consultez le tableau sur notre site Web http://datanews.levif.be/smartphones2018 pour le détail des informations de produits et les résultats des tests.