SPIE est un prestataire de services international spécialisé en électrotechnique, construction mécanique, conditionnement d'air, énergie et réseaux de communication. Le groupe emploie 46.500 personnes et a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 6,1 milliards ?. Depuis plusieurs années déjà, l'entreprise planche sur le développement d'une activité ICT à l'international. Dès lors, elle a racheté différents acteurs en Allemagne, en France, en Suisse et aux Pays-Bas. Avec l'intégration de Systemat, la division SPIE ICS s'implante désormais dans notre pays. A l'échelle internationale, SPIE ICS représente un chiffre d'affaires de 1,2 milliard ?.
...

SPIE est un prestataire de services international spécialisé en électrotechnique, construction mécanique, conditionnement d'air, énergie et réseaux de communication. Le groupe emploie 46.500 personnes et a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 6,1 milliards ?. Depuis plusieurs années déjà, l'entreprise planche sur le développement d'une activité ICT à l'international. Dès lors, elle a racheté différents acteurs en Allemagne, en France, en Suisse et aux Pays-Bas. Avec l'intégration de Systemat, la division SPIE ICS s'implante désormais dans notre pays. A l'échelle internationale, SPIE ICS représente un chiffre d'affaires de 1,2 milliard ?. Le rachat de Systemat par SPIE remonte à avril 2018. Il était de notoriété publique que le fournisseur de services ICT Systemat était en difficulté depuis un certain temps déjà. Le démantèlement de son activité d'infrastructure et de vente de licences Microsoft, associée à la réduction par 2 des effectifs, n'incitait guère à l'optimisme. Au moment de sa reprise, Systemat réalisait environ 70 millions ? de chiffre d'affaires, essentiellement dans la gestion de matériels, de logiciels et d'outils ICT. A la mi-janvier 2018, SPIE annonçait que Systemat opérerait désormais sous le giron de SPIE Belgium ICS. SPIE ICS entend proposer à ses clients un 'guichet unique' pour leurs besoins techniques et numériques. Le coeur de son offre est la plate-forme cloud et IoT Colligo, laquelle collecte, gère et analyse les données techniques du client. Ces informations doivent permettre à l'utilisateur de planifier notamment la maintenance préventive, d'améliorer la productivité, d'optimiser la gestion énergétique et de maximiser l'utilisation des ressources disponibles. L'entreprise propose Colligo sous forme PaaS (Platform-as-a-Service). Nolwenn Le Ster, directeur cloud et IoT de SPIE ICS France. " Nous associons notamment des capteurs, des applis, des services et des outils analytiques dans des bâtiments existants ou neufs, indépendamment des technologies. " SPIE ICS utilise pour ce faire un large éventail de réseaux, comme le wi-fi et la 4G, mais aussi Sigfox, LoRA et demain la 5G. " La plate-forme cloud tourne dans nos propres centres de données et est conçue pour supporter les innovations futures, notamment dans le domaine de l'IA et de l'apprentissage machine. " Un projet pilote en IoT mené à Bordeaux sur la plate-forme Colligo montre comment SPIE ICS envisage les villes et bâtiments intelligents. L'objectif est de collecter et de connecter les données de capteurs installés sur les poteaux d'éclairage, les poubelles et les places de parking pour ainsi optimiser le service offert par la ville à ses habitants. " A Liège et à Mons, nous gérons des parkings où nous collectons des données ", ajoute Johan Dekempe, directeur général de SPIE Belgium. Naguère encore, la gestion des données proprement dite se faisait par un partenaire extérieur. " Grâce au rachat de Systemat, nous pouvons maintenant assumer l'ensemble du cycle de gestion des données. " " Tout le monde parle désormais d'IoT et de 'big data', enchaîne Bruno Borremans, responsable de la division ICS de SPIE Belgium. Les entreprises et les administrations publiques collectent énormément de données, mais n'en tirent que peu de valeur. En tant qu'installateur, nous pouvons faire le lien entre le monde physique - où nous avons acquis une belle expertise - et le volet ICT. Ce faisant, nous pouvons vraiment être disruptifs. " Les 1.850 collaborateurs de SPIE Belgium continuent à cibler leurs coeurs de marché : villes intelligentes, bâtiments efficaces, services industriels et énergie. De son côté, la filiale belge pourra s'appuyer sur l'expertise ICT internationale de SPIE ICS, de même que sur un vaste écosystème de partenaires et sur plus de 2.000 experts. Les 150 collaborateurs de Systemat proposeront leurs services sous la bannière SPIE ICS. " A la grande satisfaction des clients, note Johan Dekempe, puisque la continuité et la qualité de nos services ICT seront maintenues. " Toutefois, la société ne travaillera plus sous le nom Systemat. " Nous nous concentrons sur l'avenir avec SPIE ICS, insiste- t-on. Et nos partenaires s'engagent avec nous dans cette nouvelle voie. Le nom Systemat disparaît totalement dans les contacts avec nos partenaires et nos clients. " En l'occurrence, SPIE ICS cible non seulement les clients existants de l'ancienne Systemat, mais aussi les clients existants de SPIE et les prospects. " Nous adoptons une stratégie agressive, conclut Johan Dekempe, en investissant dans des domaines comme le poste de travail, l'impression et la gestion documentaire, la connectivité IP, le centre de données et le cloud ainsi que la sécurité IT. "