L'Europe n'a aucune preuve que Kaspersky Lab aurait été coupable ...