Après ses études de physique, Els Blaton voulait poursuivre dans la recherche, mais cela n'était à l'époque pas encore courant en Belgique. Voilà pourquoi elle débuta comme professeure de mathématiques et d'informatique. Elle aboutit alors un peu par hasard dans le monde IT. Les années suivantes, elle devint en effet responsable IT de la banque Artesia, avant d'assumer la fonction de CIO chez AXA.
...

Après ses études de physique, Els Blaton voulait poursuivre dans la recherche, mais cela n'était à l'époque pas encore courant en Belgique. Voilà pourquoi elle débuta comme professeure de mathématiques et d'informatique. Elle aboutit alors un peu par hasard dans le monde IT. Les années suivantes, elle devint en effet responsable IT de la banque Artesia, avant d'assumer la fonction de CIO chez AXA. A l'époque de sa nomination pour le titre d'ICT Woman of the Year en 2015, Blaton diri- geait Everis Belgium. " Je suis convaincue qu'on mène soi-même sa carrière, explique-t-elle. Il faut considérer les opportunités qui se présentent et y réagir. Par ailleurs, je suis sensible au fait que les femmes se sentent moins attirées par le secteur IT. Dans cette optique, il est important de servir de modèle non seulement dans ce secteur, mais d'une manière générale en tant que femme qui fait carrière. " En tant que CEO de Corona Direct Assurances, Els Blaton possède déjà quelques années d'expérience dans le domaine purement IT. " Mais j'ai toujours voulu faire la différence pour l'entreprise et les clients, déclare-t-elle. Dans ce sens, il était écrit que je m'orienterais vers une responsabilité plus générale. " Sa fonction actuelle se rapproche de sa définition du job idéal. " J'aime m'assurer que l'entreprise suit le bon cap, que nous offrions de manière rentable une plus-value à nos clients et que nous le fassions avec des collaborateurs compétents et motivés. Toutes les pièces sont importantes pour faire des clients, des collaborateurs et des actionnaires satisfaits. Y jouer un rôle crucial est un rêve pour quiconque aime entreprendre. " En même temps, elle observe que la technologie est présente de manière éminente dans notre société et dans les entreprises. " On n'utilise pas la technologie pour la technologie, mais bien pour ce qu'elle peut représenter pour les clients et pour créer de la valeur ajoutée. Prendre en compte la perspective du client a joué en ma faveur tout au long de ma carrière. Comment matérialiser ce point de vue pour le client et comment soutenir l'organisation? C'est le seuil qu'il convient de franchir: la technologie est un support en vue de mettre en place la stratégie de l'entreprise. " Le secteur IT fait face à de nombreux défis. Outre tout ce qui va de pair avec la cyber-sécurité et la confidentialité, il faut aussi pour le secteur IT classique de la cohésion avec les divers modèles commerciaux. " En intégrant davantage le métier et l'IT, on réduit la divergence entre les deux. On se trouve à un point crucial. S'il y a un aspect positif à la pandémie, c'est bien la suppression des barrières numériques et le fait que tout un chacun s'est davantage familiarisé avec la technologie. Nous sommes arrivés au point critique permettant de renforcer cette cohésion. " Els Blaton distingue une nette évolution des femmes qui font une belle carrière dans le secteur IT: " Leur nombre croît, même si c'est encore et toujours un secret de polichinelle le fait qu'il manque de femmes dans les orientations STEM. Même les personnes qui ne suivent pas de formation scientifique et s'intéressent par exemple davantage aux sciences humaines, peuvent offrir une valeur ajoutée au secteur technologique. La technologie doit se rapprocher de l'aspect humain. On parle par conséquent de digitally close: il faut veiller à ce que cela ne soit pas une intention vide de sens. Si on considère ce qu'on fait avec les données et l'intelligence artificielle, on y trouve aussi des modèles de pensée: comment raisonner, quels sont les comportements de tout un chacun? C'est cette diversité qui fait qu'on enregistre de solides progrès. Je crois fermement dans la diversité des équipes en vue d'obtenir de bons résultats. "