En partenariat avec l'université de Singapore, imec va développer des puces de sécurisation d'infrastructure post-quantique, l'objectif étant d'appliquer la cryptographie à des ordinateurs quantiques. Les recherches doivent permettre de proposer des implémentations concrètes et à prix abordable d'ici 5 ans.