Les hautes sphères de l'ICT Top 1.000 - les 1.000 plus grandes entreprises ICT belges sur base de leur chiffre d'affaires - sont identiques depuis quelques années déjà. Et cette nouvelle édition basée sur l'exercice 2016 ne laisse apparaître que peu de grandes différences : ce sont toujours les telcos et les distributeurs ICT qui font la course en tête.
...

Les hautes sphères de l'ICT Top 1.000 - les 1.000 plus grandes entreprises ICT belges sur base de leur chiffre d'affaires - sont identiques depuis quelques années déjà. Et cette nouvelle édition basée sur l'exercice 2016 ne laisse apparaître que peu de grandes différences : ce sont toujours les telcos et les distributeurs ICT qui font la course en tête. Avnet Europe mène le classement avec un chiffre d'affaires de près de 4,7 milliards €. Avnet Europe s'est entre-temps partiellement scindée dans notre pays. La division Technology Solutions a en effet été vendue en septembre 2016 à Tech Data - en 5e position dans l'ICT Top 1.000 - pour quelque 2,6 milliards $, ce qui fait désormais de Tech Data le plus gros distributeur ICT au monde. Dans notre pays, la division Technology Solutions a été placée dans une nouvelle entité baptisée TS Europe. Sachant que TS Europe génère la moitié environ du chiffre d'affaires d'Avnet Europe dans notre pays, il est probable que Proximus revienne l'an prochain à la première place du classement. Proximus a enregistré une légère croissance de son chiffre d'affaires qui la place à une solide 2e place avec 4 milliards €. Ce chiffre n'inclut pas la division carrier BICS qui représente pour sa part 1,45 milliards € et se hisse dès lors en 4e position dans notre classement. BICS a certes essuyé en 2016 une baisse de chiffre d'affaires de 156 millions €. Précisons que BICS a entre-temps racheté l'américaine TeleSign, ce qui en fait selon ses dires le plus important fournisseur mondial de Communication-Platform-as-a-Service (CPaaS). Telenet est, après Avnet, la société qui progresse le plus dans le top 30, avec 77,7 millions € de hausse de son chiffre d'affaires, ce qui la hisse en 3e place. Cela dit, on trouve également le Telenet Group à la 8e position, certes avec une baisse de chiffre d'affaires de 33 millions €. De tels résultats s'expliquent par la reprise de Base qui n'avait pas encore été totalement prise en compte et consolidée sur l'exercice 2016. Restera à voir si Orange - pour rappel, l'ancienne Mobistar - réussira dans les prochaines années à percer avec sa nouvelle offre de télévision par câble. Les premiers signaux et résultats sont en tout cas encourageants. Le premier changement intervient à la 7e place où Swift dépasse Siemens qui doit se contenter de la 9e position. Barco clôture le top 10 avec une belle progression de son chiffre d'affaires (+ 48,5 millions €) et ce, l'année où l'entreprise a inauguré son bâtiment futuriste flambant neuf One Campus à Courtrai. Barco reste leader en films numériques - un peu plus de la moitié de son chiffre d'affaires total -, mais est toujours plus active dans d'autres secteurs comme le médical - la numérisation de blocs opératoires notamment. Le fondeur belge Melexis, connu notamment à l'échelle mondiale pour ses différents composants électroniques destinés à la construction automobile, fait une bonne affaire au classement et grimpe à la 12e grâce à une hausse de son chiffre d'affaires de 76,6 millions €. Le grand perdant du top 20 est Hewlett-Packard Belgium qui, avec une baisse de 166 millions € de son chiffre d'affaires, recule de 4 places et sort du top 10. Une contre-performance qui s'explique par différentes restructurations : effet de la scission en 2015 entre HP Inc. et Hewlett-Packard Enterprise, et transfert de l'entité Services professionnels à Hewlett-Packard CDS Belgium. Par ailleurs, nous nous devons d'insister sur le fait que ce classement établi par Trends Top ne tient pas compte de chiffres consolidés. Par ailleurs, certaines sociétés comptabilisent une part non négligeable de leur chiffre d'affaires à l'étranger. Ceci explique pourquoi certains noms connus se retrouvent loin dans le classement. A titre d'exemple, Cegeka a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 414 millions €, dont 45 % à l'étranger. Sur base de ce résultat consolidé, l'entreprise devrait donc figurer dans le top 20. Enfin, un petit calcul. Les 1.000 plus grandes sociétés ICT de notre pays représentent ensemble 38,58 milliards €. Dans notre précédente édition, cet ICT Top 1.000 pesait 36,85 milliards € . Un bond appréciable de 1,7 milliard € donc, ce qui prouve que le secteur est à nouveau en croissance.