IBM débourse 34 milliards $ pour s'offrir le spécialiste de l'open source Red Hat. Ce faisant, Big blue procède au plus important rachat de son histoire et renforce sa position sur le marché du cloud. Red Hat est spécialisée dans les services professionnels à base Linux. L'entreprise continuera à opérer comme une entité autonome. C'est ainsi que son patron, Jim Whitehurst, reste à la tête de la société et siégera au conseil d'administration d'IBM. Red Hat emploie aujourd'hui 12.000 personnes et n'envisage pas de réduire ses effectifs. Pour IBM, qui a surtout vu son chiffre d'affaires régresser ces dernières années, cette reprise est une bonne manière de se repositionner. L'entreprise fait depuis plusieurs années des efforts en matière d'open source et semble donc plus que jamais jouer cette carte.