Dans le hall de production, la distance qui sépare les opérateurs des machines est largement suffisante, ce qui ne nécessite pas de prendre des mesures particulières en période de Covid-19. " Le problème se posait surtout au niveau de nos employés et ingénieurs. Nous avons évidemment encouragé tous ceux qui le pouvaient à télétravailler ", explique Stefaan Claeys, responsable des opérations de l'usine. Dès 2019, avant même qu'il soit question du coronavirus en Chine, Helioscreen a conclu un partenariat avec l'éditeur gantois de logiciels Factry. " Nous envisagions de déployer des applications et des logiciels susceptibles de rationaliser nos processus et n...

Dans le hall de production, la distance qui sépare les opérateurs des machines est largement suffisante, ce qui ne nécessite pas de prendre des mesures particulières en période de Covid-19. " Le problème se posait surtout au niveau de nos employés et ingénieurs. Nous avons évidemment encouragé tous ceux qui le pouvaient à télétravailler ", explique Stefaan Claeys, responsable des opérations de l'usine. Dès 2019, avant même qu'il soit question du coronavirus en Chine, Helioscreen a conclu un partenariat avec l'éditeur gantois de logiciels Factry. " Nous envisagions de déployer des applications et des logiciels susceptibles de rationaliser nos processus et notre organisation vers le sans-papier. Ces dernières années, nous avons déjà investi dans des structures de données ouvertes et des outils Web. Le logiciel à code source ouvert s'inscrit dans cette stratégie. " Les logiciels sont reliés au progiciel ERP Microsoft Dynamics NAV et convertissent les données machine de la base de données d'Helioscreen pour visualiser les informations de production et gérer l'organisation du travail. " Le fait que nos collaborateurs puissent suivre ces données à distance m'avait apparu au départ comme un extra plutôt qu'une fonctionnalité indispensable ", se souvient Stefaan Claeys. Mais lorsque le coronavirus s'est répandu en Europe, Helioscreen a directement procédé à une analyse de risque. " Le logiciel récemment implémenté apparaissait d'un coup comme un élément crucial de la mise en place du télétravail. Ce faisant, en effet, nos collaborateurs peuvent consulter de chez eux et en temps réel le planning et les commandes, ce qui assure un maximum d'efficacité et permet de régler facilement le moindre problème. Il suffit de quelques coups de fil par jour pour tout gérer. " Les collaborateurs d'Helioscreen accèdent de manière sécurisée, via un réseau privé virtuel (VPN), au progiciel ERP et aux données machine grâce au logiciel Factry. " Ils utilisent le même ordinateur que celui de l'entreprise. Personne ne se connecte donc aux données machine avec son ordinateur portable personnel, ce qui garantit la cybersécurité de nos processus. " Helioscreen fait partie des rares entreprises de l'industrie manufacturière dont la production n'a nullement été affectée par le confinement. " La crise nous a appris que nous ne devions pas forcément tous travailler dans l'enceinte de l'entreprise pour être totalement productifs, remarque encore Stefaan Claeys. Grâce à la visioconférence via Microsoft Teams, la collaboration est même parfois plus efficace que lors de réunions traditionnelles. Certes, il ne faudrait pas négliger la dimension sociale : les collaborateurs qui travaillent depuis plus de deux mois déjà à domicile ont hâte de revoir leurs collègues dans la vraie vie. Lorsque la crise sera définitivement derrière nous, nous envisageons en tout cas une évaluation complète de ce 'nouveau' mode de travail : quels sont les avantages et inconvénients et comment trouver le meilleur équilibre. Quelle que soit l'ampleur de la crise, je pense que chaque entreprise peut en retirer quelque chose. "