Si vous recouriez voici quelques années à Google pour traduire un texte, le constat était sans appel : traduction farfelue, syntaxe étrange. Bref, c'était clairement mauvais. Mais aujourd'hui, la différence par rapport à un traducteur humain n'est plus aussi grande. Le service s'est très nettement amélioré sur une durée manifestement assez courte. L'explication ? Le machine learning.
...