Le bug est surprenant : les horloges numériques connectées au réseau électrique ont du retard depuis le début de l'année. En cause, une panne électrique ou plutôt selon certains observateurs le conflit e...

Le bug est surprenant : les horloges numériques connectées au réseau électrique ont du retard depuis le début de l'année. En cause, une panne électrique ou plutôt selon certains observateurs le conflit entre le Kosovo et la Serbie. Suite à cette panne, le réseau électrique de l'Europe du Sud-Est a vu sa fréquence se ralentir. En principe, ce réseau tourne à 50 Hz, mais la panne a réduit cette fréquence durant quelques semaines. Si le réseau électrique n'a subi aucune perturbation, les réveils ont en revanche connu des problèmes, leur affichage s'appuyant sur des impulsions qui changent 50 fois par seconde. Du fait de ce ralentissement de la fréquence, les horloges retardent de 5 minutes environ depuis le début mars. L'ENTSO-E, l'organisme qui chapeaute les gestionnaires européens de réseaux, précise que la fréquence a été automatiquement augmentée, ce qui devrait régler le problème. Les horloges des ordinateurs et des smartphones ne sont pas concernées dans la mesure où elles sont gérées par logiciel.