Voici 5 ans, deux soeurs - Katelijne et Kristien Duerinck - fondaient CodeFever. Aussi surprenant que cela puisse paraître, ces deux jeunes femmes n'étaient guère férues d'informatique. Ainsi, Katelijne avait étudié les sciences politiques et de la communication. "J'avais remarqué que le monde se numérisait à la vitesse grand V. Lorsque mon fils m'a dit qu'il voulait étudier la programmation, j'ai découvert qu'il n'existait dans notre pays aucun cours de programmation disponible, explique-t-elle. Nous allons alors les concevoir, ai-je alors réagi."
...

Voici 5 ans, deux soeurs - Katelijne et Kristien Duerinck - fondaient CodeFever. Aussi surprenant que cela puisse paraître, ces deux jeunes femmes n'étaient guère férues d'informatique. Ainsi, Katelijne avait étudié les sciences politiques et de la communication. "J'avais remarqué que le monde se numérisait à la vitesse grand V. Lorsque mon fils m'a dit qu'il voulait étudier la programmation, j'ai découvert qu'il n'existait dans notre pays aucun cours de programmation disponible, explique-t-elle. Nous allons alors les concevoir, ai-je alors réagi." Katelijne et Kristien relèvent alors le défi. "Que doivent apprendre les enfants? Comment aborder ces thèmes? Nous avons alors rapidement contacté la Hogeschool VIVES et HoGent qui ont adhéré à notre projet. Ils nous ont offert leurs locaux pour donner les cours. Nous avons démarré d'emblée dans 5 villes en Flandre en nous entourant d'une équipe d'informaticiens", explique Katelijne Duerinck. Depuis lors, CodeFever organise des cours de programmation pour les enfants de 8 à 16 ans, en dehors des heures d'école. "Nous voulons proposer des formations en profondeur. Je nous compare volontiers à une académie de musique: on n'y apprend pas le piano en 10 leçons. Nous proposons des séries de cours où les enfants apprennent les concepts de base de la programmation pour finalement apprendre à programmer en profondeur dans des langages comme JavaScript et Python. Nous sommes particulièrement fiers de ce que réalisent nos élèves ainsi que de l'équipe de CodeFever, sachant que nous comptons désormais 400 professeurs et assistants dans 45 villes." De plus en plus souvent, Katelijne s'est vu demander de proposer du matériel didactique aux classes du secondaire. "Les écoles doivent en effet satisfaire à de nouveaux socles de compétences, et y intégrer notamment la pensée computationnelle et la programmation. De nombreux établissements scolaires se heurtent toutefois à la difficulté de trouver une méthode d'enseignement adaptée", ajoute Katelijne. Voici 2 ans, CodeFever a dès lors créé une seconde entreprise, FTRPRF, qui propose des formations prêtes à l'emploi sur la pensée computationnelle, le codage et les bases de l'informatique. Entre-temps, quelque 40 écoles utilisent le matériel didactique de FTRPRF. "Au printemps 2020, nous avons envisagé d'étendre les ventes à d'autres établissements scolaires, mais avec le coronavirus, les écoles ont eu d'autres soucis à traiter." Depuis lors, Katelijne et ses équipes ont mis au point un système permettant d'évaluer automatiquement les élèves qui suivent des formations de programmation en Scratch, un langage conçu pour les enfants. "Il est impossible pour un professeur de suivre simultanément 25 enfants en classe. Le co-enseignant numérique permet d'assister à la fois le professeur et les élèves." Pour le développement et la commercialisation du système, FTRPRF a lancé en décembre une campagne de financement auprès de la plateforme de prêt participatif WinWinner. Avec une réussite évidente puisqu'après un mois à peine, le compteur affichait 500.000 ?, un record absolu pour WinWinner. "Et ceci en 7 jours à peine, précise fièrement Katelijne. Nous avons désormais porté l'objectif à 750.000 ? pour avoir davantage de marge de manoeuvre financière. Plus de 90% des fonds proviennent de notre propre réseau, notamment des professeurs et des parents d'élèves. Un succès très encourageant surtout qu'en ces temps de coronavirus, le contact avec les parents a disparu. Entre-temps, nous continuons à rêver de pouvoir proposer nos produits également en dehors de nos frontières. Pour ce faire, nous recherchons plusieurs profils expérimentés pour étoffer notre équipe de développement."