La Défense vient de mettre sur la table un plan visant à attirer des développeurs Java via le prestataire de services ICT Smals dans le but de faire face à la pénurie d'informaticiens en interne.

Data News a eu connaissance de ce plan de source fiable, même si le détachement de personnel doit encore recevoir l'approbation du conseil des ministres. Le nombre de personnes n'est pas encore connu, mais leur mission consistera à développer des systèmes génériques et administratifs. Les applications critiques resteront aux mains du personnel interne.

Le fait que la Défense s'adresse à Smals n'a rien d'une surprise, sachant que l'organisme à but non lucratif emploie environ 1.800 collaborateurs dont la moitié travaille en pratique dans des organismes publics. A noter que ce n'est pas la première fois qu'une telle collaboration existe.