Trying out Twitter for the very first time: j'y suis, mon tout premier tweet dénué du moindre intérêt. Daté du 22 octobre 2012. Soit très précisément 5 mois après avoir créé mon premier compte Twitter. Pas d'idée pourquoi j'ai attendu si longtemps d'ailleurs. Mais je 'fête' donc mon 15e anniversaire Twitter. Deux jours exactement après avoir célébré mon 45e anniversaire. Cela fait donc déjà un tiers de ma vie que je suis actif sur Twitter. Avec certes de très nombreux messages sans grande signification, mais en général aussi des nouveautés technologiques que j'avais entendues et que je voulais partager puisqu'il s'agit encore et toujours selon moi de la raison principale pour laquelle vous me suivez.

La technologie n'est pas éternelle, mais vos comptes ne disparaîtront jamais.

Aucune technologie n'est éternelle, mais cette 15e bougie sur Twitter m'a fait réfléchir sur la manière dont fonctionnent d'autres comptes big tech. Facebook? Je n'y ai créé un compte qu'en 2008, soit entre-temps une petite éternité. Google? Un peu la même réponse. J'ai un compte Google Account depuis juillet 2007, comme me l'apprennent mes requêtes dans les menus de réglage. En revanche, j'utilise Gmail depuis ses débuts en 2004, soit le fondement de ce qui deviendra plus tard Google Account. Apple? Si je me souviens bien, j'ai pas mal changé de compte. Mon compte actuel remonte à 2003 et servait surtout pour mes achats sur iTunes. Et occasionnellement aujourd'hui encore pour des applis iPad. Microsoft? C'est le seul compte du lot dont je ne retrouve même plus la trace. Pourquoi ne pas demander au helpdesk, me suggère la 'foire aux questions' (FAQ) en ligne. '30 août 2001' est la réponse du conseiller en support Sarita à la question de savoir depuis combien de temps j'ai un compte Microsoft. Sarita s'est d'ailleurs surtout demandé pourquoi quelqu'un voulait savoir une telle chose. Mon compte Microsoft a été ouvert automatiquement lors de création d'une adresse Hotmail. Voyez donc, fin de cet été, je serai depuis 21 ans client de Microsoft. Aucune technologie n'est éternelle, mais ces comptes des big tech font manifestement de la résistance.

Et subitement, l'idée m'est venue que j'avais encore un tout vieux compte. Ou pas? L'appli de 'chat' ICQ - à prononcer 'I Seek You' - était en quelque sorte l'ancêtre de la messagerie instantanée en 1996. A son apogée en 2001, ICQ recensait plus de 100 millions d'utilisateurs. Et entre les deux, j'ai ouvert mon premier compte et été totalement séduit par l'idée de chatter via un client Windows. C'était en quelque sorte pour moi la réinvention du téléphone. Le fait que je connaisse aujourd'hui encore mon code UIN - Unified Identification Number -- à 7 chiffres par coeur en est la meilleure preuve. Finalement, ICQ a été remplacé en un rien de temps chez la majorité des Belges par MSN Messenger: merci à la domination de la plateforme Windows et des comptes MSN/Hotmail qui ont facilité la transition vers MSN Messenger.

Alors que nous sommes en 2022 et autant de rachats plus tard ICQ existe manifestement toujours, même si je ne connais personne qui l'utilise encore. Or avec mon code UIN créé voici 24 ans (et peut-être même 25 ans! ), je peux toujours me connecter, comme j'ai pu le constater. Aucune technologie n'est éternelle, mais des comptes ne vont manifestement jamais disparaître.

Trying out Twitter for the very first time: j'y suis, mon tout premier tweet dénué du moindre intérêt. Daté du 22 octobre 2012. Soit très précisément 5 mois après avoir créé mon premier compte Twitter. Pas d'idée pourquoi j'ai attendu si longtemps d'ailleurs. Mais je 'fête' donc mon 15e anniversaire Twitter. Deux jours exactement après avoir célébré mon 45e anniversaire. Cela fait donc déjà un tiers de ma vie que je suis actif sur Twitter. Avec certes de très nombreux messages sans grande signification, mais en général aussi des nouveautés technologiques que j'avais entendues et que je voulais partager puisqu'il s'agit encore et toujours selon moi de la raison principale pour laquelle vous me suivez. Aucune technologie n'est éternelle, mais cette 15e bougie sur Twitter m'a fait réfléchir sur la manière dont fonctionnent d'autres comptes big tech. Facebook? Je n'y ai créé un compte qu'en 2008, soit entre-temps une petite éternité. Google? Un peu la même réponse. J'ai un compte Google Account depuis juillet 2007, comme me l'apprennent mes requêtes dans les menus de réglage. En revanche, j'utilise Gmail depuis ses débuts en 2004, soit le fondement de ce qui deviendra plus tard Google Account. Apple? Si je me souviens bien, j'ai pas mal changé de compte. Mon compte actuel remonte à 2003 et servait surtout pour mes achats sur iTunes. Et occasionnellement aujourd'hui encore pour des applis iPad. Microsoft? C'est le seul compte du lot dont je ne retrouve même plus la trace. Pourquoi ne pas demander au helpdesk, me suggère la 'foire aux questions' (FAQ) en ligne. '30 août 2001' est la réponse du conseiller en support Sarita à la question de savoir depuis combien de temps j'ai un compte Microsoft. Sarita s'est d'ailleurs surtout demandé pourquoi quelqu'un voulait savoir une telle chose. Mon compte Microsoft a été ouvert automatiquement lors de création d'une adresse Hotmail. Voyez donc, fin de cet été, je serai depuis 21 ans client de Microsoft. Aucune technologie n'est éternelle, mais ces comptes des big tech font manifestement de la résistance. Et subitement, l'idée m'est venue que j'avais encore un tout vieux compte. Ou pas? L'appli de 'chat' ICQ - à prononcer 'I Seek You' - était en quelque sorte l'ancêtre de la messagerie instantanée en 1996. A son apogée en 2001, ICQ recensait plus de 100 millions d'utilisateurs. Et entre les deux, j'ai ouvert mon premier compte et été totalement séduit par l'idée de chatter via un client Windows. C'était en quelque sorte pour moi la réinvention du téléphone. Le fait que je connaisse aujourd'hui encore mon code UIN - Unified Identification Number -- à 7 chiffres par coeur en est la meilleure preuve. Finalement, ICQ a été remplacé en un rien de temps chez la majorité des Belges par MSN Messenger: merci à la domination de la plateforme Windows et des comptes MSN/Hotmail qui ont facilité la transition vers MSN Messenger. Alors que nous sommes en 2022 et autant de rachats plus tard ICQ existe manifestement toujours, même si je ne connais personne qui l'utilise encore. Or avec mon code UIN créé voici 24 ans (et peut-être même 25 ans! ), je peux toujours me connecter, comme j'ai pu le constater. Aucune technologie n'est éternelle, mais des comptes ne vont manifestement jamais disparaître.