Beltug s'associe à plusieurs partenaires européens pour fonder euro.digital dans le but de défendre les intérêts des utilisateurs professionnels de technologies à l'échelle du Vieux Continent. Ce faisant, elle entend peser davantage dans les discussions avec les grands acteurs IT sur des thèmes comme le 'vendor lock-in', les possibilités de sortie du cloud et les licences logicielles.