Le ministère allemand de l'Intérieur entend examiner dans quelle mesure il peut avoir accès de manière légale aux appareils intelligents afin de lui permettre de trouver plus facilement des indices numériques de délit. Mais ce projet passe difficilement dans une Allemagne sensible au respect de la vie privée.