Laurence Janssens est ingénieure commerciale de formation. C'est la recherche de l'équilibre entre les matières scientifiques et la vie en entreprise qui l'attira. Elle débuta sa carrière en tant que consultante stratégique. "Ce fut une belle première expérience. Cela influença fortement ma manière de penser, parce que je considérais tout du point de vue du métier. Cela m'a à coup sûr formé sur le plan professionnel." Deux ans plus tard, elle se rendit aux Etats-Unis pour y suivre un MBA. "C'était au début des années 2000: le démarrage d'Internet. Durant l'été, j'effectuai un stage chez Microsoft et ai appris ainsi à connaître le...

Laurence Janssens est ingénieure commerciale de formation. C'est la recherche de l'équilibre entre les matières scientifiques et la vie en entreprise qui l'attira. Elle débuta sa carrière en tant que consultante stratégique. "Ce fut une belle première expérience. Cela influença fortement ma manière de penser, parce que je considérais tout du point de vue du métier. Cela m'a à coup sûr formé sur le plan professionnel." Deux ans plus tard, elle se rendit aux Etats-Unis pour y suivre un MBA. "C'était au début des années 2000: le démarrage d'Internet. Durant l'été, j'effectuai un stage chez Microsoft et ai appris ainsi à connaître le monde technologique, qui connaissait à l'époque aussi une période captivante." De retour en Europe, elle travailla chez Dell aux Pays-Bas, avant d'aboutir dans le secteur télécom. "Il y a six ans, j'ai démarré chez Microsoft, d'abord dans la filiale belge, puis en Afrique." Sa nomination par Data News au titre d'ICT Woman of the Year 2019 fut pour elle une belle reconnaissance. "Je me trouvais à l'époque en Afrique, à 12.000 km d'ici. Cette nomination était inattendue, mais elle me fit prendre conscience qu'on ne m'avait pas oubliée en Belgique." Aujourd'hui, Laurence Janssens s'adresse aux clients industriels de Microsoft en Europe. "La nouvelle vague d'innovations et d'efficience va de pair avec la transformation numérique. L'impact est immense, mais est aussi lié aux choix de plates-formes technologiques et à la gestion des changements. Comment travailler de manière agile? Comment collaborer dans un écosystème? La transformation numérique ne peut être envisagée dans le silo de l'environnement professionnel propre, car il convient aussi de collaborer avec les fournisseurs et les clients. Ces questions se posent en permanence, ce que je trouve passionnant." La transformation numérique est en même temps le principal défi à relever pour le secteur, car c'est toute l'entreprise qui est concernée. "Ce n'est plus simplement un débat IT. Le rôle de l'IT classique dépasse les limites de l'entreprise désormais. L'entreprise doit examiner les processus différemment et collaborer avec d'autres acteurs." Elle envisage un second défi dans le développement rapide de compétences adéquates. "On parle souvent de fracture numérique, mais il s'agit plutôt d'une carence numérique. Le secteur a besoin de davantage de profils prêts à relever ce défi." Laurence Janssens est une grande défenseuse de la diversité sous toutes ses formes. "On n'y est pas encore, mais je vois pas mal de progrès. Ce que je trouve positif, surtout en Belgique, c'est que nous avons de puissants modèles à suivre, ce qui est essentiel." Selon elle, il faudrait cependant encore accorder plus de soutien aux cadres moyens féminins. "Surtout en ce moment, où les femmes entre 30 et 40 ans choisissent de fonder une famille et recherchent un juste équilibre entre le travail et le privé. Les femmes se posent souvent la question de savoir pourquoi elles devraient consentir autant d'efforts. A nous de mieux les accompagner et de leur offrir les opportunités qu'elles méritent."