D'ACCORD Mannes Poel, professeur à l'université de Twente

" Le concept est en fait déjà dépassé puisqu'il est d'ores et déjà possible de connecter un cerveau à un ordinateur ", souligne Mannes Poel, professeur à l'université de Twente et chercheur en matière d'interfaces cerveau-ordinateur. " L'ordinateur analyse déjà notre comportement non verbal, nos attitudes, l'intonation de notre voix et les expressions de notre visage. Ce faisant, il parvient à estimer de manière relativement précise si deux personnes entretiennent une relation amoureuse ou à évaluer comment une personne se sent sur la base de ses tweets. "
...