Cryptographie Patrick De Causmaecker professeur en sciences informatiques à la KU Leuven et Iuliana Radu directrice du programme à l'imec

Dans l'informatique classique, un bit peut uniquement avoir comme valeurs 0 ou 1. Pour leur part, les qubits sont développés selon la mécanique quantique où les unités de calcul peuvent être non seulement 0 ou 1, mais à la fois un peu d'une valeur et un peu de l'autre (par exemple 60% de 0 et 40% de 1). Dès lors, la puissance de calcul et la vitesse augmentent. Et cette augmentation dépend du nombre de qubits dans le système.
...