PLUTÔT D'ACCORD Magali Feys, avocate chez AContrario

" Les abus liés aux réseaux sociaux risquent de miner les valeurs fondamentales de la démocratie", considère Magali Feys, avocate chez AContrario, bureau spécialisé en droit ICT. Ils nécessitent de prendre des mesures sous forme non seulement de lois, mais aussi de codes éthiques et de directives. " Et d'estimer encore que la protection de la propriété intellectuelle et de la vie privée doit être renforcée.

La problématique du contenu des réseaux sociaux demeure un exercice d'équilibre périlleux entre (auto-)régulation et liberté d'expression. " La régulation ne débouche pas forcément sur un mieux. Parfois, on intervient trop tôt ou trop tard, ou encore de manière trop stricte ou uniquement centrée sur les abus. De même, l'auto-régulation implique des risques inhérents. Les entreprises risquent en effet d'imposer consciemment ou non de la censure, avec les conséquences qui peuvent en découler. Par ailleurs, la technologie utilisée pour l'auto-régulation induit certains risques, par exemple de biaisage ou de nuances. D'où la nécessité de codes éthiques évolutifs. "

Quoi qu'il en soit, les réseaux sociaux peuvent, toujours selon Magali Feys, prendre eux-mêmes certaines mesures. Ainsi, en cas de publicité via une adresse IP anonyme ou d'origine douteuse, un avertissement pourrait apparaître afin de permettre à un collaborateur d'en vérifier le contenu. Une liste noire de fausses annonces pourrait également être une solution. Enfin, l'avocate épingle également les défis en termes de responsabilité

PLUTÔT PAS D'ACCORD Sven De Coninck, stratège numérique chez Chase Creative

Sven De Coninck est expert en médias sociaux et stratège numérique chez Chase Creative. A ce titre, il est sensibilisé aux limites du phénomène. " Lorsque nous avons lancé une campagne sur Facebook dans le cadre des élections européennes, nous devions associer nos annonces dans chaque pays à un compte bancaire local. Par cette mesure, Facebook entendait - en réponse à la polémique née lors des élections américaines - agir contre les faux comptes étrangers. " En ce qui concerne le contenu organique non payant, les règles du jeu sont souvent nettement moins strictes, toujours selon Sven De Coninck. " Il y a alors davantage de marge de manoeuvre pour interpréter les règles de manière créative, voire les contourner en partie. "

Sven De Coninck

Un code éthique mondial n'aurait rien d'une évidence. Ainsi, une culture peut considérer les images de violence ou de mauvais traitement sur les animaux comme plus offensante qu'une autre. Or le monde économique est plus international que jamais. Selon De Coninck, le défi majeur se situe plutôt au niveau des pouvoirs publics et de la société que des réseaux sociaux eux-mêmes. " Les réseaux sociaux ont créé en un rien de temps un impact majeur sur notre tissu social. Les rumeurs ont toujours existé, mais se diffusent désormais beaucoup plus vite et de manière plus ciblée. Un regard critique est plus que jamais indispensable. A cet égard, l'enseignement a un rôle à jouer, alors même qu'il doit encore franchir le pas du numérique. "