PLUTÔT PAS D'ACCORD Kris Seyen, Expert en vie privée chez deJuristen

DeJuristen est un bureau juridique spécialisé en IT, propriété intellectuelle, vie privée et e-conformité. Kris Seyen, expert : " Nous voulons circuler toujours plus sur les autoroutes de l'information : plus vite, plus facilement, et en toute sécurité. Et de préférence gratuitement. L'information n'est-elle en effet pas un droit fondamental ? Les entreprises technologiques financent leur réponse à ce besoin par le biais de la publicité. Et les données qu'elles collectent sur nous sont l'oxygène de la rentabilité de la publicité. "

Sachant que nos données représentent une valeur importante, nous aurions malheureusement dû comprendre qu'elles sont susceptibles d'être utilisées à des fins abusives. Et cet abus impacte négativement la vie privée. Ce constat fait en tout cas l'unanimité.

" La publicité à base de données personnelles est-elle dès lors antinomique avec la vie privée ?, s'interroge le juriste. Les valeurs clés de ce droit fondamental relativement récent semblent en tout cas toujours mieux cernées et régies. Même si le droit est actuellement à la traîne, il n'en reste pas moins qu'il existe un arsenal complet de mesures permettant de garder le contrôle sur ses données. Objectivement, il n'y a aucune raison de penser que la publicité à base de données soit inconciliable avec la vie privée. Cela dit, je ne prétends nullement que chacun suit toujours les règles, mais c'est une question de respect. "

Le fait que notre position reflète de manière quelque peu subjective un conflit inévitable démontre clairement selon Kris Seyen que le mouvement de défense de la vie privée a le vent en poupe. " C'est de bon ton. En jouant sur la peur et l'incertitude, une part importante de la population semble prête à se battre contre les géants technologiques pour la défense de leur vie privée. Reste évidemment à savoir si cette guerre est réellement alimentée par ces inquiétudes face au droit fondamental sur la vie privée. Le respect de la vie privée semble plutôt induit par un individualisme grandissant. Le concept 'Gemeinschaft und Gesellschaft' du sociologue Tönnies a désormais certes plus de 130 ans, mais l'évolution croissante de la communauté organique de l'époque vers une société d'individus ne semble clairement pas arrêtée. "

Entre-temps chez Google ...

Nous avons sollicité la réaction de Google. Mais l'entreprise à la base du moteur de recherche a préféré ne pas répondre à notre demande de collaboration. Michiel Sallaets, responsable de la communication chez Google, nous a renvoyé à la présentation 'How we make money with advertising' sur le site Web de l'entreprise. Celle-ci précise que - sans surprise - la publicité représente la principale source de revenus et permettent aux services de Google de continuer à être gratuits. " Google exploite les données pour cibler les annonces en fonction des centres d'intérêt de l'utilisateur. Cela se fait via Google elle-même, mais aussi via les sites Web et les applications de partenaires. Nous ne vendons vos informations personnelles à personne ", peut-on y lire.