WhatsApp s'est vu infliger une amende de près d'un quart de m...

WhatsApp s'est vu infliger une amende de près d'un quart de milliard d'euros pour violation de la législation européenne sur la vie privée. L'entreprise n'aurait pas été suffisamment transparente dans la manière de traiter les données à caractère personnel et de les partager avec sa maison-mère Facebook.