La Sonaca est active dans le développement, la production et l'assemblage d'installations aéronautiques pour des applications civiles, militaires et la navigation spatiale. L'entreprise enregistre un chiffre d'affaires de quelque 360 millions d'euros avec 2.500 collaborateurs et possède des unités de production en Europe, en Chine, en Amérique du Nord et du Sud.

"Jusqu'à aujourd'hui, notre infrastructure ICT était hébergée et gérée en interne", explique Bernard Delvaux, le CEO de la Sonaca. "Mais nous nous rendons compte que nous devons nous focaliser sur nos activités de base. Externaliser notre département ICT doit nous permettre d'augmenter la qualité de nos services ICT, de réduire les coûts et, surtout, de les rendre transparents pour le métier."

Après la sortie d'un RFI début 2015, la Sonaca publia en mai 2015 un RFP mentionnant qu'une équipe de collaborateurs ICT devait être transférée vers le partenaire d'externalisation et que des économies de 25 pour cent minimum devaient être réalisées. En outre, l'entreprise postula des indicateurs clefs de performances (KPI) qui devraient être utilisés pour mesurer le degré d'optimalisation du service ICT.

"NRB et la Sonaca ont signé un contrat d'une valeur de 14 millions d'euros sur une période allant de 2016 à 2020 inclus", explique le CEO de NRB, Ulrich Penzkofer. "Le contrat couvre entre autres la gestion des postes de travail, les systèmes, SAP BC, le réseau, l'assistance et le centre de données."

"A partir de ce mois, nous préparerons les migrations vers nos centres de données", ajoute-t-il encore. "La Sonaca aura ainsi accès aux solutions du nuage privé de NRB et aux services 'cloud' publics, en plus évidemment du support partagé et des plates-formes mises à disposition par NRB."

Aucun emploi ne devrait être supprimé suite à cette opération, mais une équipe d'une dizaine de personnes actives au helpdesk sera transférée vers NRB (selon la convention sur le travail article 32bis). Les 30 autres personnes travaillant au sein du département ICT de la Sonaca resteraient tout simplement en place.