En comparaison, l'économie numérique en Flandre représente 2,6 pour cent du PIB, alors qu'à Bruxelles, elle atteint 7,6 pour cent.

Selon les experts, qui ont examiné le secteur à la loupe pour Sogepa, la branche financière de la Région Wallonne, les entreprises ICT du sud du pays sont souvent trop petites pour pouvoir s'imposer. En moyenne, elles occupent 11 personnes contre 15 en Flandre et 41 à Bruxelles.

Comme elles sont tellement petites, leur position financière est souvent aussi peu enviable.

"Si l'économie wallonne veut vraiment tirer avantage de l'ICT et recueillir les fruits du 'tout numérique', pas mal de grandes entreprises ICT doivent venir s'y ajouter", suggèrent les analystes de Roland Berger.

Pour supporter le secteur, le gouvernement wallon va lancer un fonds numérique d'un montant de 503 millions d'euros, hébergé auprès de la Société Régionale d'Investissement de Wallonie (SRIW), et ce, le 18 février.

En comparaison, l'économie numérique en Flandre représente 2,6 pour cent du PIB, alors qu'à Bruxelles, elle atteint 7,6 pour cent. Selon les experts, qui ont examiné le secteur à la loupe pour Sogepa, la branche financière de la Région Wallonne, les entreprises ICT du sud du pays sont souvent trop petites pour pouvoir s'imposer. En moyenne, elles occupent 11 personnes contre 15 en Flandre et 41 à Bruxelles.Comme elles sont tellement petites, leur position financière est souvent aussi peu enviable. "Si l'économie wallonne veut vraiment tirer avantage de l'ICT et recueillir les fruits du 'tout numérique', pas mal de grandes entreprises ICT doivent venir s'y ajouter", suggèrent les analystes de Roland Berger. Pour supporter le secteur, le gouvernement wallon va lancer un fonds numérique d'un montant de 503 millions d'euros, hébergé auprès de la Société Régionale d'Investissement de Wallonie (SRIW), et ce, le 18 février.