Intercloud avait été annoncé l'année dernière et consiste principalement dans le fait que l'utilisateur puisse combiner des nuages de différents fournisseurs avec la même expérience, les mêmes règles et la même sécurité.

Cela signifie aussi que l'utilisateur peut assez facilement combiner des nuages à la réglementation locale, si besoin est. Dimension Data notamment est devenu l'an dernier déjà un partenaire Global Hybrid Intercloud et depuis mars, Proximus fait aussi partie de ce club.

Lors de Cisco Live, le géant des réseaux a présenté dix nouveaux partenaires, à savoir Presidio, Datalink, Virtustream, ATS, Long View, iLand, Cirrity, Sungard Availability Service, Peak et Quest. L'entreprise a également fait savoir qu'elle possède aujourd'hui plus de cent clients et plus de trente partenaires de par le monde pour son écosystème.

Elle annonce désormais aussi des services de pare-feu basés zone supportant Azure, qui devraient garantir un trafic sécurisé entre les différentes machines virtuelles (VM). En matière de contrôle, le 'VM onboarding' sera étoffé et supportera le nuage privé virtuel d'Amazon.

Vous pourrez ainsi étendre la gestion aux VM se trouvant déjà dans un nuage public en les hébergeant dans Intercloud. Enfin, une attention toute particulière sera également accordée à la flexibilité, par laquelle le Cisco Intercloud supportera d'origine Openstack KVM et Microsoft Hyper-V.