Krikorian aura pour tâche non seulement d'empêcher que pareille chose ne se reproduise, mais aussi d'aider le parti à trouver de nouvelles façons d'utiliser la technologie durant les campagnes électorales. Voilà ce qu'annonce le site technologique Recode. Le nouveau président du parti, Tom Perez, avait déjà déclaré que les Démocrates avaient besoin de leur propre 'cyber-tsar'.

Krikorian avait participé aux premiers essais des voitures autonomes d'Uber. En février, il avait cependant quitté l'entreprise. Précédemment, il avait été aussi responsable de l'infrastructure de Twitter.