Ce mois-ci, Stef Loyens est devenu directeur IT chez Confédération Construction. Il quitte ainsi l'ABVV/FGTB, où il fut pendant quasiment 6 ans responsable du département IT de la centrale syndicale générale. 'De là, on entre facilement en contact avec des fédérations professionnelles. Voilà comment j'ai vu une belle opportunité pour moi chez Confédération Construction', explique Loyens à Data News.

Miser sur la numérisation est une mission claire chez Confédération Construction. 'Il y a évidemment aussi beaucoup de programmes hérités qui doivent être convertis, mais nous allons voir ce qu'on peut y associer en plus. En tant qu'organisation, nous devons réfléchir et devenir plus commerciaux. L'IT peut aider à attirer davantage de membres par exemple', déclare Loyens (56 ans). 'Même si j'ai déjà atteint un certain âge, je tiens à démontrer que je suis encore et toujours motivé et que je peux partager pas mal de connaissance sur base de mon expérience.'

Avant d'être actif à l'ABVV/FGTB, Stef Loyens travailla pendant 17 ans à l'Union Nationale des Mutualités Neutres. Précédemment encore, Loyens avait déjà effectué une carrière IT dans le secteur privé.

A Confédération Construction, il succède à Mariano Delli Pizzi qui assumait le poste ICT ad intérim: une mission qui, en raison de la période du corona, dura quelque peu plus longtemps que prévu. Loyens souhaite du reste aussi améliorer l'image IT plutôt conservatrice du secteur de la construction. 'Il y a tellement de belles initiatives de numérisation où l'AI est utilisée. Comme des drones qui volent au-dessus de chantiers. Des plans sont aussi élaborés numériquement et tenus à disposition des diverses parties prenantes. Le secteur de la construction est peut-être trop mal connu des informaticiens', conclut Loyens.

Ce mois-ci, Stef Loyens est devenu directeur IT chez Confédération Construction. Il quitte ainsi l'ABVV/FGTB, où il fut pendant quasiment 6 ans responsable du département IT de la centrale syndicale générale. 'De là, on entre facilement en contact avec des fédérations professionnelles. Voilà comment j'ai vu une belle opportunité pour moi chez Confédération Construction', explique Loyens à Data News.Miser sur la numérisation est une mission claire chez Confédération Construction. 'Il y a évidemment aussi beaucoup de programmes hérités qui doivent être convertis, mais nous allons voir ce qu'on peut y associer en plus. En tant qu'organisation, nous devons réfléchir et devenir plus commerciaux. L'IT peut aider à attirer davantage de membres par exemple', déclare Loyens (56 ans). 'Même si j'ai déjà atteint un certain âge, je tiens à démontrer que je suis encore et toujours motivé et que je peux partager pas mal de connaissance sur base de mon expérience.'Avant d'être actif à l'ABVV/FGTB, Stef Loyens travailla pendant 17 ans à l'Union Nationale des Mutualités Neutres. Précédemment encore, Loyens avait déjà effectué une carrière IT dans le secteur privé.A Confédération Construction, il succède à Mariano Delli Pizzi qui assumait le poste ICT ad intérim: une mission qui, en raison de la période du corona, dura quelque peu plus longtemps que prévu. Loyens souhaite du reste aussi améliorer l'image IT plutôt conservatrice du secteur de la construction. 'Il y a tellement de belles initiatives de numérisation où l'AI est utilisée. Comme des drones qui volent au-dessus de chantiers. Des plans sont aussi élaborés numériquement et tenus à disposition des diverses parties prenantes. Le secteur de la construction est peut-être trop mal connu des informaticiens', conclut Loyens.